Accueil > FR > Recherche > Projets > eCMR    (EN)


eCMR

CMR électronique enrichi

Le projet eCMR concerne l’exploitation des données de CMR (Formulaire ou Lettre de voiture défini et règlementé par la Convention relative au contrat de transport international de Marchandise par Route) papiers numérisés en association avec d’autres sources d’informations dans les véhicules (capteurs, CAN BUS, GPS et autres) à des fins d’optimisation gestion de flottes par le développement de nouveaux services à forte valeur ajoutée.

Objectifs du projet

Dans le domaine du transport et de la logistique, le CMR est un maillon indispensable, légal (19 mai 1956, Genève) et obligatoire (transport pour compte propre ou celui d’autrui). Il est cependant fastidieux à remplir et à exploiter, en particulier pour les petites et moyennes flottes qui prestent des services pour des tiers.

L’introduction d’un CMR électronique avec reconnaissance d’écriture manuscrite devrait dès lors permettre la simplification et l’accélération des procédures tout en conservant les habitudes.
Au-delà du cadre légal définissant l’utilisation du CMR, il y a une réelle opportunité d’assurer la traçabilité de la cargaison et d’associer très précisément coût et opération effectuée. Le gain en temps à l’encodage et surtout à la gestion d’un volume étendu d’information s’annonçant comme étant des plus significatifs.

Le projet eCMR vise, à travers le développement d’un système d’acquisition et de transmission automatique de l’information du CMR, de permettre le recoupement avec :

  • d’autres données en provenance directe du véhicule (bus de données CAN/FMS, capteurs, etc.)
  • des données issues du positionnement (GPS)
  • des données sociales relatives au chauffeur(tachymétrie).
    JPEG - 49.3 ko
    Aperçu fonctionnel

L’objectif étant d’offrir des nouveaux services à haute valeur ajoutée en terme de traçabilité, traitement informatisé et automatique, logistique, etc.

Rôle du CETIC

Dans ce projet, le CETIC fait appel à ses compétences et son expertise en prototypage et déploiement de systèmes embarqués communicants. En effet, le rôle du CETIC concerne la mise en œuvre de systèmes embarqués intelligents pour l’acquisition, le traitement local et la transmission de l’information. Ceci implique la maitrise de l’hétérogénéité des équipements embarqués, des moyens de communication et interfaces disponibles ou à développer.

Différentes technologies de communication sans fil à partir du véhicule (GSM/GPRS, WIFI/DSRC, Bluetooth) étant disponibles et les dispositifs embarqués étant suffisamment puissants, le challenge porte particulièrement sur une transmission « transparente » et standard de l’information.

Des aspects intelligents de recherche opérationnelle doivent permettre la gestion centralisée de l’information. Le routage opportuniste, problème complexe, mettra en œuvre plusieurs types de protocoles sans fil ou filaires (par exemple une communication locale chez le transporteur).

Le projet vise également à exploiter de manière optimale les ressources locales réunis au sein du véhicule (tablette d’acquisition, GSM, PDA, ordinateur de bord, etc.). La problématique des communications entre systèmes hétérogènes (technologie « Machine to machine ») sera adressée par une approche architecturale adéquate.

Plus-value du projet pour les entreprises

Le projet doit permettre à terme une traçabilité (sécurité) accrue et une maîtrise des coûts (compétitivité) pour les entreprises wallonnes (avec possibilité également d’exporter la technologie).

L’acquisition d’un savoir-faire pour la Wallonie en matière de technologies logistiques et l’accroissement de sa visibilité internationale seront les premières conséquences prévisibles de la réussite de ce projet.

Partenaires