Accueil > FR > Recherche > Projets > RETICOM    (EN)


RETICOM

REal TIme COmmunications

Le projet RETICOM (REal TIme COMmunications) vise à étudier et à développer un ensemble d’outils destinés à faciliter la mise en oeuvre de systèmes embarqués communicants, flexibles et puissants.

Objectifs

L’objectif du projet RETICOM est de développer des systèmes embarqués flexibles performants, capables d’acquérir et de traiter des informations, ainsi que de les communiquer au monde extérieur (PDA, téléphone mobile, ordinateur portable, station
serveur,...). La recherche s’articule autour de trois axes :

  • La réalisation d’architectures reconfi gurables basées sur des composants électroniques à logique programmable (FPGA) embarquant un processeur dit « Soft Core », ou reposant sur des processeurs légers constituant un très bon compromis entre capacité de traitement et très faible consommation. En outre, de tels systèmes offrent la possibilité d’implanter un Linux embarqué (μClinux).
  • L’intégration de périphériques communicants, incluant le développement de drivers Open Source, permettant la maîtrise des standards actuels en terme de communication sans-fi l (WiFi, Bluetooth 2.0,...), fi laire (xDSL,...), ainsi qu’en terme de collecte de données (GPS, CAN-FMS, OBD,...) et de gestion de ports de communication pour l’embarqué (RS232, USB 2.0, OneWire,...). L’ouverture aux normes émergeantes (WiMAX, WAVE, DSRC,...) a également été envisagée dans ce cadre.
  • L’implémentation d’algorithmes de calcul centralisé ou distribué, dédiés au traitement du signal (DSP), ainsi que l’interprétation automatique des données avec processus d’apprentissage (réseaux de neurones artifi ciels, classification, ...).

Résultats

La recherche a abouti au développement de deux plateformes communicantes : le SAND (« Smart Adaptable Network Device ») et e WAND (« Wireless Adaptable Network Device »). Le premier est un système intelligent, comprenant un FPGA entièrement paramétrable que ce soit au niveau hardware, software, système d’exploitation ou « middleware ». Le second est une plateforme légère caractérisée par une très faible consommation ainsi qu’une large autonomie (fonctionnement indépendant sur batterie).

Le SAND s’est illustré dans la télématique appliquée au domaine des transports, avec l’acquisition, le traitement et l’envoi de données en provenance du véhicule, ainsi que dans un très grand nombre d’applications incluant : la gestion de flotte, la communication véhicule-à-véhicule (V2V), véhicule-à-infrastructure (V2I),...
Le SAND s’est en outre vu attribuer le premier prix au concours « Wireless design 2007 » parmi 200 équipes de recherche actives sur le plan international. Ce concours était organisé par la société LANTRONIX à San Jose, Californie.

Le WAND, quant à lui, a été appliqué avec succès les domaines de la télémédecine (diagnostic-santé établi par le patient à domicile et envoyé au médecin à distance) ainsi que de la domotique, grâce à sa capacité à rendre communicant sans-fil des systèmes électroniques tels que des appareils médicaux, des capteurs industriels et des tablettes graphiques d’acquisition, etc. A la suite des contacts établis dans le domaine de la télémédecine, le CETIC est devenu membre du pôle de compétitivité wallon Biowin.

Le CETIC a mis au point un démonstrateur didactique des technologies qu’il a mis en œuvre (WiFi, GPS, OBD). Ce démonstrateur embarqué dans un véhicule permet d’établir automatiquement des feuilles de route ou notes de frais en fonction des déplacements. La réalisation de ce démonstrateur fut très rapide (moins d’un mois).
La raison à cela fut le développement préalable d’une bibliothèque de fonctions de bas niveau, réutilisable et dédiée à la programmation rapide d’applications spécifiques pour notre système embarqué. L’expertise acquise dans RETICOM a permis d’orienter les futures recherches en termes de systèmes embarqués. Notamment la mise en œuvre de méthodologies de prototypage rapide, spécification et évaluation de la qualité des systèmes et software embarqués.

Partenaires