Le CETIC accroît son expertise eHealth

Le CETIC accroît son expertise eHealth

Depuis sa création, le CETIC a développé une expertise de pointe à orientation industrielle dans les Technologies de l’Information et de la Communication. Compte tenu des défis croissants que révèle le secteur de la Santé, le CETIC a stratégiquement choisi de renforcer son expertise en matière d’eHealth au cours de ces quatre dernières années et ce au travers de divers projets de recherche régionaux et européens. Aujourd’hui, cette stratégie paie et le CETIC peut se positionner en tant que centre de recherche innovant, mettant des technologies eHealth de pointe à disposition des entreprises wallonnes.

Potentiel eHealth plus que stratégique en Région wallonne

La Wallonie, comme le reste de l’Europe est confrontée au problème du vieillissement de la population. D’après les statistiques établies par Statbel pour la Wallonie, la proportion de personnes âgées devrait passer de 23% en 2010 à 32% en 2060, soit près d’un tiers de la population. Les experts de la santé expliquent que les besoins en soins à domicile, en soins permanents, en maison de repos, et en gériatrie vont croître parallèlement. Et l’on sait déjà que le corps médical et le personnel para-médical seront en nombre insuffisant pour répondre à l’augmentation de ces besoins par les moyens traditionnels, sans parler des contraintes budgétaires.
Dans ce contexte, la Belgique s’attèle à développer des projets eHealth dans l’optique de moderniser les soins de santé et les préparer à affronter ces défis. En Wallonie, les experts sont d’ailleurs unanimes pour dire que les TIC représentent une composante essentielle de la solution à ce défi en favorisant la prévention, l’assistance et les soins à domicile. Les entreprises qui parviendront dès lors à se positionner en tant que fournisseur de technologies dans ce secteur disposeront d’un potentiel de croissance important, non seulement au niveau belge, mais aussi au niveau européen et probablement mondial.

Le CETIC se positionne dans ce sens depuis quelques années déjà et développe des technologies eHealth orientées services offrant notamment la possibilité aux entreprises de composer à la demande et dynamiquement des services disponibles pour répondre aux besoins spécifiques et évolutifs des utilisateurs. L’impact direct et indirect pour les entreprises développant des solutions technologiques applicables dans le domaine des soins de santé est en effet non négligeable. Le CETIC vise ainsi à donner aux entreprises wallonnes les leviers technologiques qui leur permettront d’accéder plus rapidement à ce nouveau secteur.

Technologies eHealth en avant au CETIC

En matière d’eHealth, le CETIC s’est intéressé au domaine dès 2006 en s’engageant dans des projets de recherche couvrant ce sujet prometteur pour les entreprises wallonnes.

Tout d’abord dans le cadre de ses activités de recherche appliquée et innovante, l’équipe Embedded Systems du CETIC a développé une plateforme embarquée de taille réduite et de basse consommation, dotée de communication sans fil de type Bluetooth. Le projet s’intitule WAND (Wireless Adaptable Networking Device). Ce système offre des capacités intéressantes de prototypage dans de nombreuses applications du domaine de la télémédecine. Beaucoup de maladies chroniques nécessitent en effet une surveillance quotidienne. La télémédecine consiste en l’utilisation des TIC pour permettre l’accès aux informations médicales, la prestation de soins et la supervision des patients à distance. En pratique, le WAND permet de recueillir, organiser et partager les informations cliniques requises de manière fiable pour pouvoir ensuite évaluer l’état du patient, de faire un suivi, de poser un diagnostic, etc.

Grâce aux résultats fructueux du développement du WAND et ses diverses applications, le CETIC a notamment pris part au projet européen OLDES de janvier 2007 à août 2010 dans le cadre du FP6. Ce projet développe un ensemble de services basés sur des technologies innovantes et adaptés aux besoins des personnes âgées afin d’améliorer leurs conditions de vie à domicile de même que leur bien-être tout en diminuant les coûts liés aux soins de santé. On retrouve dans ce projet des services de suivi intelligent de santé à distance et en temps réel, via des appareils médicaux et des capteurs « sans fil », ainsi que des services de divertissements interactifs. Les personnes âgées peuvent accéder à ces services par l’intermédiaire d’un compagnon digital à bas coût, spécialement développé dans le cadre du projet afin de répondre à leurs besoins et de leur rendre transparent l’accès à des services basés sur des technologies de communication modernes (voice-over-IP, web 2.0,…). En tant que partenaire du projet, le CETIC a été responsable du groupe de travail lié aux développements techniques de la plateforme de services. Au sein de ce même groupe de travail, il a développé le système de communication innovant des appareils médicaux permettant de collecter automatiquement les paramètres des patients et d’implémenter le cœur des services de divertissement. Grâce à son expertise en Ingénierie des Exigences, le CETIC a également joué un rôle clé dans la collecte des besoins des utilisateurs et du système ainsi que dans le design de la plateforme technologique. Ce projet a présenté un large potentiel en termes d’exploitation des résultats. Le CETIC travaille actuellement avec des PME wallonnes à l’exploitation des résultats du projet en Belgique.

Aujourd’hui, dans le cadre du FP7, le CETIC coordonne un autre projet eHealth à l’échelle européenne. Il s’agit du projet PONTE. L’objectif de ce projet est de concevoir et d’implémenter une plateforme orientée services pour la conception d’essais cliniques. Cette plateforme permettra d’identifier les patients qui participeront à l’essai clinique. Elle intégrera des systèmes d’essai cliniques avec des systèmes de recherche de base. Au final la plateforme permettra de réduire le temps nécessaire à la conception d’essais cliniques. Ce projet est très important pour le CETIC qui exploite ici l’organisation des données et métadonnées liées aux tests cliniques. Son objectif est d’assurer l’interopérabilité des différents systèmes d’information médicaux et de permettre leur utilisation combinée selon une architecture orientée services. L’interopérabilité sémantique est d’ailleurs une problématique complexe que le CETIC exploite depuis quelques années déjà pour un positionnement stratégique en matière d’eHealth étant donné que l’informatisation du traitement des données médicales permet une amélioration des soins et une diminution des tâches administratives.

eHealth, les TIC au service des patients – tout bénéfice pour les entreprises wallonnes

Les projets développés au CETIC ont donc continuellement intégré les évolutions technologiques des quatre dernières années. Ceci a permis au CETIC d’avoir l’expertise et les outils pour aborder les nouvelles thématiques Santé identifiées avec les entreprises wallonnes en 2009. Pour justement répondre aux besoins exprimés par ces entreprises, le CETIC a lancé, dans le cadre de l’Objectif de Convergence de la Région wallonne, le projet ‘eHealth, les TIC au service des patients’ dans le but de concevoir et implémenter une plateforme eHealth capable de composer des services eHealth de manière dynamique, ouverte, inter-opérable et sécurisée. Cette plateforme va permettre aux entreprises technologiques wallonnes d’y développer, intégrer et tester de nouveaux produits et services de santé innovants. Le déploiement de ce type de plateforme représente la solution incontournable identifiée par l’OCDE aux enjeux de vieillissement de la population et de santé. La plateforme sera validée sur trois projets pilotes permettant la prise en charge de patients à domicile et ayant besoin d’un suivi médical à distance : les diabétiques, les parkinsoniens et les personnes âgées souffrant de pathologies chroniques multiples.
Ces nouvelles technologies, développées par les entreprises wallonnes, supporteront la création de nouveaux services de prévention et d’intervention eHealth personnalisés à destination des patients à domicile. La personnalisation des services reposera sur des techniques de composition dynamique et intelligente de services eHealth et un accès aux données de monitoring et aux informations disponibles sur la santé du patient (par ex le dossier médical partagé). A noter que ce projet intègre les technologies WAND ainsi que les technologies développées dans le cadre du projet OLDES.

Démonstration d’innovation technologique

Tous ces projets démontrent la volonté du CETIC d’innover dans les technologies de l’information et de la communication afin de se positionner stratégiquement dans le domaine de l’eHealth et permettre ainsi aux entreprises wallonnes d’exploiter leurs ressources de manière optimale et se positionner elles-mêmes en première place dans le secteur de la Santé.
Le CETIC ne campe par ailleurs pas sur cette position. Il fait évoluer ses acquis en montant des projets eHealth dans le cadre du Plan Marshall 2.Vert et du projet européen EraSME.
L’histoire eHealth du CETIC ne fait donc que commencer et reste à suivre.