Nos projets sur la Grille

Nos projets sur la Grille

Les projets du dernier appel FP6 sont à présent en rythme de croisière : la recherche avance sur le front de la sécurité, de la gestion du risque, d’expérimentation sur des cas réels ; ceci de manière très coordonnée, notamment grâce au réseau d’excellence CoreGrid. Avant de développer les avancées plus concrètes dans un numéro spécial, voici un aperçu des travaux en cours dans divers domaines.

Sécurité et confiance

La sécurité et la confiance, dans les architectures informatiques, constituent un thème de recherches très important. Le CETIC aborde ce thème au travers d’architectures en grille. Ces recherches sont effectuées dans le cadre de deux projets européen : BEinGRID et GridTrust.

Assurer la sécurité est essentielle pour garantir l’adoption de ces technologies. C’est une composante transversale du projet BEinGRID. Au travers des 18 expériences du projet, le cluster sécurité tente de mettre à jour des besoins communs et récurrents en sécurité. Ces besoins sont, ensuite, analysés et sur base des architectures des solutions mises en œuvre par les expériences, des solutions architecturales génériques doivent être identifiées. L’objectif est de fournir des « patterns » génériques réutilisables par d’autres architectures en grille.

Le projet GridTrust, quant à lui, est un projet européen coordonné par le CETIC. L’objectif du projet est de développer les outils méthodologiques nécessaires à la gestion de la sécurité et de la confiance au sein des grilles de nouvelle génération (NGG). Le consortium GridTrust reprend de grandes industries telles que HP, des PMEs, des utilisateurs finaux et des centres de recherche.

Le framework GridTrust développe actuellement un ensemble de modèles et d’outils pour raisonner sur la sécurité et la confiance dans les grilles. Ce framework adopte une approche verticale qui prend en compte le cycle complet de développement d’application en grille. Actuellement les besoins en sécurité et confiance sont examinés précisément pour définir une bibliothèque de patterns, une tâche qui recoupe parfaitement l’activité sécurité de BEinGRID !

De par leur complémentarité, ces deux projets européens, contribuent à enrichir les méthodes et les outils nécessaires à la gestion de la sécurité et la confiance dans les grilles. Grâce à ces projets, le CETIC développe aussi son expertise dans ces domaines et pourra faire bénéficier les entreprises wallonnes de ces compétences en effectuant un transfert technologique vers celles-ci, notamment via le plan Marshall (et en particulier dans le pôle Skywin)

Disponibilité et tolérance aux pannes des Grilles

HPC4U , projet lancé en 2004, développe un middleware GRID qui permettra d’offrir aux utilisateurs, des mécanismes de tolérance aux pannes et un niveau très élevé de qualité de service (QoS). Concrètement, via la négociation d’un
contrat auquel un niveau de service précis a été défini, un utilisateur pourra soumettre son job (calcul, simulation,...) au système HPC4U qui, grâce aux mécanismes de tolérance aux pannes, pourra garantir une échéance
fixe pour la mise à disposition des résultats. Le CETIC, est en charge de la validation du middleware développé. Actuellement le consortium finalise la version Multiple Node. Cette version offre les mécanismes de tolérance aux
pannes à des applications parallélisées avec migration, en cas de panne, sur un autre cluster au sein du même intranet.

Gestion du risque

Démarré en avril 2006, le projet AssessGrid adresse les questions de l’évaluation et de la gestion du risque dans le domaine du Grid. Les utilisateurs actuels du Grid ne disposent pas d’outils de sélection de fournisseurs en fonction de critères de risque et d’engagement de niveau de service comme celà existe dans d’autres domaines (marché de l’électricité, télécommunications, ...). Les logiciels et processus élaborés au sein du projet permettront tout d’abord à un fournisseur de service Grid d’établir des statistiques de fonctionnement et de déterminer le risque d’exploitation. Ces informations lui permettront de s’engager en terme de qualité de service auprès de ses clients tout en limitant le risque commercial pris. Dans un deuxième temps, le consortium réalisera un mécanisme de négociation automatique d’accords de niveau de service et d’analyse des prestations permettant à des courtiers en service Grid d’obtenir pour leur clients la meilleure offre auprès des fournisseurs de service. Après l’expression des exigences, tâche dont le CETIC est responsable et la définition de l’architecture, le consortium réalise actuellement la première partie du logiciel. Cette étape implémente un indicateur de confiance sur la base des statistiques collectées.

Expérimentation en vrai grandeur : BEinGRID

Ce projet hors-norme a atteint sa phase de régime. Les 18 expériences ont correctement démarré, ainsi que les activités de support transversales : support technique, business model du GRID et l’environnement destiné à héberger une bibliothèque de composants GRID (gridipedia).

Pour rappel, le CETIC assure la coordination des 18 expériences de la première phase du projet. Il gère la dissémination (campagnes de presse, site web, etc). Il assure également la gestion de configuration du répertoire gridipedia, ainsi que diverses tâches de support dont la sécurité.

La première assemblée générale du projet a eu lieu ces 7-8-9 mars dans les locaux de LogicaCMG à Amsterdam et regroupait plus de 80 participants.

Le CETIC a aussi en charge une des expériences du projet, dans le domaine des images de synthèse et de la réalité virtuelle. Pour les architectes, disposer du rendu de leurs plans et esquisses sous la forme d’images de synthèse est un facteur commercial clef. Cependant le calcul de ces images dans le cadre d’animations peut prendre jusqu’à plusieurs jours. Le but de l’expérience est d’utiliser la puissance des technologies Grid pour accélérer la production du résultat, en visant le quasi temps réel, améliorant du même coup la réactivité envers les clients. Outre la conduite du projet et l’implication dans la conception, le CETIC participe aussi par son infrastructure de cluster sur lequel se dérouleront les développement et tests.

Réseau et échanges : CoreGRID

CoreGRID, réseau d’excellence sur les technologies Grid et peer-to-peer, est un projet de recherche financé par la Commission européenne pour une durée de quatre ans. Dans le cadre de son objectif d’alignement des secteurs de la recherche et de l’industrie pour la construction d’un environnement Grid durable, le réseau a tenu sa première conférence CoreGRID consacrée à l’industrie, à Nice, en décembre dernier. Afin de renforcer l’engagement de CoreGRID, qui vise à faire passer le Grid des laboratoires de recherche vers l’industrie, un nouveau programme de parrainage industriel a d’ailleurs été lancé lors de cet événement en vue de stimuler le transfert des connaissances.

Les chercheurs du CETIC participent activement à 2 des 6 groupes de travail du projet CoreGRID (’Knowledge and Data Management’ et ’Resource Management and Scheduling’) mais le CETIC est avant tout responsable de la dissémination de l’information de ce projet. Le CETIC met en effet son expérience de transfert de technologies entre les centres de recherche universitaires et les entreprises au service du réseau CoreGRID. Parmi les différentes tâches liées à cette importante mission, le CETIC organise et participe à différentes conférences sur le Grid (IST06, OGF20,...), anime le CoreGRID Industrial Advisory Board, publie une lettre d’information et produit du matériel de marketing. Ce transfert d’information est essentiel pour transformer les investissements de la recherche Grid en bénéfices économiques tangibles pour l’Europe.

Au niveau des instruments de recherche, le CETIC participe au programme de fellowship. Un premier "CoreGRID fellow" a été accueilli au CETIC pour une durée de 9 mois et poursuit actuellement la seconde partie de ses travaux sur la sécurité des grilles au CCLRC avec qui le CETIC collabore désormais étroitement.

CoreGRID organise également un événement scientifique de taille, le symposium CoreGRID, qui vise à être le premier événement européen dans le domaine des grilles informatiques pour la diffusion des résultats provenant des initiatives européennes et des pays membres ainsi que d’autres projets internationaux dans la recherche et le développement des grilles informatiques. Le symposium est organisé conjointement avec la conférence Euro-Par 2007. Il couvrira tous les aspects des grilles informatiques, y compris les infrastructures de services et regroupera ainsi des participants et de la recherche et de l’industrie.

Le réseau d’excellence CoreGRID progresse donc vers la réalisation de nouvelles intégrations à long terme. En devenant un laboratoire de recherche à échelle européenne pour les technologies Grid, peer-to-peer et orientées service, il renforce à la fois la compétitivité globale de l’europe dans ces domaines et l’expertise de la région du Hainaut. A ce propos n’hésitez pas à venir nous rencontrer ce 4 mai, lors de la journée Grid@Mons !

Conclusion

Ce tour d’horizon donne un aperçu de l’ampleur de la tâche entreprise par le CETIC et les riches synergies qui se mettent en place. Nous aurons l’occasion d’y revenir dans une prochaine newsletter.