Plateforme Big Data

Partenariat d’innovation technologique "Plateforme BigData"

Ce partenariat d’innovation technologique à pour objectif de constituer la première version du catalogue de services BigData (infrastructure et logiciels) qui sera mis à disposition au travers de la Plate-Forme d’Innovation (PFI).

Plateforme Big Data

Partenariat d’innovation technologique "Plateforme BigData"

Ce partenariat d’innovation technologique à pour objectif de constituer la première version du catalogue de services BigData (infrastructure et logiciels) qui sera mis à disposition au travers de la Plate-Forme d’Innovation (PFI).

Objectifs

En se basant sur des use cases définis, le partenariat a pour but la mise en place

  • d’une infrastructure performante répondant aux besoins des utilisateurs
  • des algorithmes de traitement et de calculs
  • des modèles de données orientés métiers permettant une analyse adéquate
  • des outils de visualisation fournissant aux utilisateurs un réel levier de valeur afin de transformer les données en information et en connaissance
PNG - 441.9 ko
Processus de définition du modèle économique de la plateforme d’innovation

Résultats

Les résultats attendus sont la constitution d’un catalogue de services BigData innovants qui s’articulent autour de la chaine de valeur de la donnée ainsi que sur des packages analytiques couvrant les phases de création, collecte, stockage, traitement, analyse et visualisation. Ces packages modulaires offrent notamment des solutions pour les dimensions descriptive, predictive, prescriptive des analyses, le stockage, la visualisation et le reporting.

Valeur ajoutée

La valeur ajoutée du projet sera de permettra l’émergence d’un modèle économique pour la plateforme d’innovation qui est conçue comme portail ouvert aux entreprises wallonnes tant en phase de recherche qu’en phase d’exploitation. La valeur apportée aux entreprises sera :

  • de susciter et émuler de nouveaux modèles économiques ;
  • de permettre l’émergence de nouveaux métiers (par exemple Data Scientists) ;
  • de permettre le rayonnement du savoir-faire et l’expertise wallonne ;
  • d’attirer des investisseurs

et ce dans de nombreux secteurs ayant de gros besoins en traitement de données, notamment : la santé, les sciences de la vie, l’industrie (maintenance), les transports, les télécoms, l’énergie et les services publics.