Orchestration et gestion de machines dans un environnement de cloud computing

Résultats du projet ComodIT

Orchestration et gestion de machines dans un environnement de cloud computing

Résultats du projet ComodIT

Voici deux ans que notre département Gestion des Données innove dans le domaine du Gestion d’infrastructures de Cloud de par la recherche menée au sein du projet ComodIT.
Ce projet a pris fin en mars 2013.
Notre article vous propose un tour d’horizon des avancées réalisées par le CETIC et le coordinateur du projet, Guardis, PME wallonne active dans le secteur du cloud.

On ne décrira plus ici les rudiments du Gestion d’infrastructures de Cloud. De nombreux articles du site du CETIC vous en parleront.

Cependant, une fois ces bases acquises, on peut rapidement se poser la question de la gestion des machines virtuelles (VM). En effet, si des fournisseurs tels qu’Amazon avec son offre AWS, ou encore RackSpace, proposent de louer facilement, en trois clics, des VM à la demande ; il n’en demeure pas moins qu’à partir d’une certaine quantité, l’administration individuelle de chacune des machines devient impensable. On n’imagine dès lors pas devoir se connecter à distance à chacun des 80 serveurs pour les mettre à jour, ou modifier leur configuration, par exemple.

Le projet ComodIT se propose donc de fournir une interface (graphique ou en ligne de commande) unifiée permettant de gérer son infrastructure. Il faut déployer un nouvel environnement de test de 15 machines ? Il faut mettre à jour MySQL sur les serveurs de développement ? Il faut changer le port de Tomcat sur la prod ? Avec ComodIT, tout ceci peut-être fait depuis un seul site : my.comodit.com.
Le CETIC s’est chargé de l’intégration dans Synapse) de ces composants d’orchestration et d’administration avec l’outil de gestion de cloud OpenStack, décrit dans un autre article de cette newsletter. C’est-à-dire qu’en plus de pouvoir administrer son infrastructure depuis une interface unifiée, le système se charge lui-même de disposer les machines virtuelles en optimisant l’utilisation des hôtes physiques, de gérer les aspects réseau, du stockage externe, etc ...

Cette intégration des services bas niveau d’OpenStack (IaaS : Infrastructure as a Service) et des services PaaS (Platform as a Service) de ComodIT apporte une plus-value importante au projet, qui peut désormais s’interfacer avec l’outil de gestion de cloud open source le plus dynamique et créatif du moment.

Voir aussi le blog de ComodIT.

Pour plus d’informations, merci de contacter le CETIC.