Grid@Mons

Grid@Mons

Ces 8 et 9 mai derniers, les services d’informatique de l’Université Mons-Hainaut et de la Faculté Polytechnique de Mons se sont à nouveau associés dans le cadre de la seconde édition de Grid@Mons, une journée de conférences sur les Grilles informatiques au sein des locaux de l’UMH.

Grâce à un nombre accru de conférenciers, cette édition de Grid@Mons s’est déroulée pendant deux jours au cours desquels se sont rencontrés les grandes entreprises du marché, aussi bien que les centres de recherches et les milieux académiques.

Parmi les grandes sociétés du secteur telles HP, SUN et Microsoft, IBM a présenté sa solution de Cloud Computing, concept actuellement très médiatisé et popularisé par la société Amazon avec ses "Amazon Web Services". La notion de Cloud Computing recouvre notamment la fourniture de ressources informatiques par une tierce partie vendant de la sorte l’utilisation de l’infrastructure de ses data centers. Cette utilisation va de l’allocation des ressources, jusqu’au paiement proprement dit, en passant par une traçabilité des tâches ; l’ensemble du service devant satisfaire des critères très exigeants en terme de disponibilité, de sécurité et de fiabilité. En d’autres termes, un des data centers d’un fournisseur de service doit pouvoir être indisponible (panne, catastrophe naturelle) sans que cela ait de conséquences (pertes de données, indisponibilité du service) pour l’utilisateur. Microsoft a présenté son produit de job scheduling pour cluster, Windows CCS, comprenant de nouvelles fonctionnalités dans sa version 2008. HP et SUN ont de leur côté opté pour une présentation de leurs hardwares et solutions dédiés au High Performance Computing (HPC), les défis étant d’obtenir toujours davantage de puissance de calcul pour un minimum de maintenance, de coût, de consommation et d’encombrement.

Sur le plan de la recherche, l’INRIA a présenté ProActive, son framework d’applications Grid dont le but est de simplifier la programmation et l’exécution d’applications s’exécutant en parallèle sur des clusters d’ordinateurs. Issu à l’origine de projets de recherche, le logiciel Open Source ProActive bénéficie maintenant d’un support client fourni par ActiveEon, spin-off de l’INRIA et qui compte des concepteurs du framework parmi ses fondateurs.

Le fournisseur d’accès belge pour la recherche scientifique, Belnet, était venu présenter l’adhésion à son initiative de grille nationale Belge BeGrid. Cette grille est déjà en production et fédère la puissance de plusieurs centaines d’ordinateurs disséminés au sein des universités belges contributrices.

Faisant le lien entre Recherche et Industrie, le CETIC a présenté les spécifications et choix techniques induits par l’utilisation du Grid dans le secteur commercial dans le cadre du projet européen BEinGRID.

Grid@Mons était aussi l’occasion de suivre l’état des recherches de doctorants ou d’académiques tant sur l’élaboration et la réalisation d’applications de Grid Computing (programmation de composants logiciels de Grid, application du Grid à la simulation, ...), que sur les outils et méthodes de gestion et de configuration des infrastructures de Grid (défis de sécurités posés par les grilles, infrastructures auto organisable, gestion des ressources et des tâches soumises aux Grid, etc.).

Parallèlement aux présentations publiques, Grid@Mons offrait la possibilité d’assister à des démonstrations d’utilisation du Grid. C’est dans ce cadre que le CETIC a présenté le projet BEinGRID auquel il contribue de manière significative et notamment dans une application industrielle du Grid. Le CETIC a démontré l’efficacité et la simplicité d’utilisation de cette application, destinée à des utilisateurs professionnels non informaticiens, et déployée sur la grille mise en place par le CETIC et la FPMs dans le cadre du projet. Il s’agit d’une application destinée aux architectes par laquelle ces derniers peuvent obtenir le rendu d’images de synthèse en 3D de leur projet bien plus rapidement que sur leur ordinateur seul. Tirant parti des ressources de calcul importantes du Grid, l’application est également capable d’afficher un rendu en temps réel des projets architecturaux, permettant de se déplacer "en direct" dans les bâtiments. Un article spécifique détaille cette application.

Le CETIC tient à remercier Luc Onana (UMH) et Pierre Manneback (FPMs), les protagonistes de cet événement, pour leur organisation de cette seconde édition de Grid@Mons.