VIADUCT

Voice Interface for Autonomous Driving based on User experienCe Techniques

Le projet VIADUCT vise le développement d’une nouvelle interface homme – machine multimodale, adaptative et centrée sur la parole pour la conduite de voitures semi-autonomes, avec une focalisation sur les spécificités des conducteurs âgés.

VIADUCT

Voice Interface for Autonomous Driving based on User experienCe Techniques

Le projet VIADUCT vise le développement d’une nouvelle interface homme – machine multimodale, adaptative et centrée sur la parole pour la conduite de voitures semi-autonomes, avec une focalisation sur les spécificités des conducteurs âgés.

Objectifs

Les défis majeurs des 15 prochaines années auxquels est confrontée l’ industrie automobile sont le développement du véhicule plus autonome et l’électrification progressive des systèmes de motorisation. Ces évolutions visent à rencontrer les trois objectifs suivants :

  • Proposer au public des voitures plus économes en énergie, moins polluantes tout en garantissant les performances,
  • Améliorer la sécurité,
  • Améliorer le confort de tous les occupants de la voiture afin de rendre la vie à bord plus agréable.
    Le projet VIADUCT (Voice Interface for Autonomous Driving based on User experienCe Techniques) rassemble les compétences scientifiques et technologiques d’ AW Europe, d’Acapela, de Multitel, du CETIC, de l’UCL et de l’Université de Namur pour développer une nouvelle interface homme – machine multimodale, adaptative et centrée sur la parole pour la conduite de voitures semi-autonomes, avec une focalisation sur les spécificités des conducteurs âgés.
    Le projet met en œuvre notamment des approches d’expérience utilisateur (UX), d’intelligence artificielle (AI) et des technologies vocales de nouvelle génération pour l’interaction entre la voiture et ses occupants.

Résultats

Dans le projet VIADUCT, le CETIC pilotera les tâches dédiées la spécification des usecases du projet et la définition de l’a’rchitecture globale de la solution ainsi que l’optimisation de la consommation des systèmes embarqués. Le CETIC apportera notamment son expertise dans les méthodologies et les outils de développement collaboratif et d’intégration des systèmes. En effet, l’approche retenue par le projet VIADUCT est de dépasser les approches logicielles classiques et d’intégrer les nouvelles méthodologies de modélisation logicielle permettant à la fois de s’abstraire des spécificités propres aux fournisseurs de composants matériels et d’exploiter des outils d’intelligence artificielle pour déterminer l’utilisation optimale des ressources matérielles pour réaliser un calcul donné.
Le CETIC se concentre ainsi sur les méthodologies et chaînes d’outillages permettant de simplifier et d’exploiter les architectures hétérogènes complexes de manière optimale et fiable dans le contexte du projet.

Valeur ajoutée

Le projet permettra au CETIC d’approfondir la maitrise des architectures hardware complexes et hétérogènes dans un contexte embarquée ainsi que de développer des méthodologies adaptés pour distribuer de manière efficace des traitements dessus.

D’un autre côté, considérant globalement que la consommation des nouvelles cartes pour voitures semi-autonomes est globalement proportionnelle à leur puissance , nous tablons sur une amélioration de la consommation électrique de l’électronique embarquée par un facteur de l’ordre de 30%. Celle ci sera atteinte par fait de coordonner et d’optimiser la répartition des traitements sur les éléments de l’architecture les plus adaptés à leur exécution.