LOCOTRAC

Le projet LOCOTRAC vise à développer des technologies à coût réduit permettant de sécuriser des lignes ferroviaires régionales et locales avec notamment des mécanismes d’ATP (Automated Train Protection). Le projet va intégrer ces nouvelles technologies dans des produits bord, sol et télécom spécialement adaptés à ces lignes.

LOCOTRAC

Le projet LOCOTRAC vise à développer des technologies à coût réduit permettant de sécuriser des lignes ferroviaires régionales et locales avec notamment des mécanismes d’ATP (Automated Train Protection). Le projet va intégrer ces nouvelles technologies dans des produits bord, sol et télécom spécialement adaptés à ces lignes.

Objectifs

Les objectifs précis du projets sont les suivants :

  • Meilleure compréhension des besoins spécifiques du marché des lignes régionales et local européen (mais aussi mondial compte tenu de l’exportation du standard ERTMS).
  • La recherche de nouveaux concepts système permettant, à moindre coût LCC (Life Cycle Cost), de rencontrer ses besoins.
  • L’intégration des nouvelles technologies (architecture de sécurité, technique de localisation, nouvelles technologies telecom,...) dans les spécifications et les développements de nouveaux produits.
  • De rechercher le niveau de compatibilité optimal avec le standard ERTMS, afin de garantir un niveau d’interopérabilité entre ces lignes et les lignes principales.
  • De préparer adéquatement l’élaboration de nouveaux standards, condition sine qua none pour ouvrir réellement ce marché (harmonisation des cahiers des charges et de solutions développées par les industriels européens).
  • De démontrer ces nouveaux concepts au travers d’un maquettage des nouveaux systèmes, sous-systèmes et de produire une expérimentation grandeur nature sur site ferroviaire.
  • De valider ces nouveaux concepts au niveau performance, au niveau RAMS (Reliability, Availability, Maintainability, Safety) ainsi qu’au niveau de l’interopérabilité ERTMS.

La recherche menée par le CETIC au sein du projet concerne la robustification de logiciel. Cette technique permet d’assurer un niveau de sûreté de fonctionnement élevé pour les logiciels assurant des fonctions de contrôle sécuritaire.

Résultats

Les algorithmes de robustification logicielle ont été spécifiés et un développement compatible avec une utilisation critique de niveau SIL4 pour la sécurité est en cours de développement. Les premiers tests réalisés se sont révélés encourageants.

Valeur ajoutée du projet pour les entreprises

Les algorithmes de robustification logicielle permettront à ALSTOM de fournir des équipements de sécurité ferroviaire à un coût réduit, et donc d’augmenter sa compétitivité sur le marché international.