Inauguration officielle du Wallonia e-health Living Lab (WeLL)

Communiqué de presse

Inauguration officielle du Wallonia e-health Living Lab (WeLL)

Communiqué de presse

Depuis 15 ans, la mission de WSL est d’accompagner les porteurs de projets technologiques (sciences de l’ingénieur) en vue de créer des sociétés de croissance durable. Début 2015, le Ministre de l’Economie et de l’Innovation, Jean-Claude Marcourt, lance les premiers « Living Labs », plateformes expérimentales, créatives et innovantes, autour de domaines porteurs tels que l’E-santé et la Gastronomie. WSL est une des chevilles ouvrières du WeLL (Wallonia e-health Living Lab) dont le lancement a été orchestré ce mercredi 11 février.

Aujourd’hui, le monde de la santé est en pleine mutation. On développe des systèmes de détection de mouvements sur le lit d’un patient, des applications mobiles pour accéder à son dossier médical, on crée des maisons intelligentes pour aider les seniors à rester dans leur environnement, des lunettes qui détectent la somnolence au volant … Dans ce contexte, la Wallonie a souhaité se doter d’un lieu d’expression et de créativité pour répondre aux besoins du patient de demain et à la demande du marché.

Une première en Wallonie

Aujourd’hui, 370 Living Lab’s sont labélisés ENoLL (European Network of Living Labs) dans le monde mais principalement en Europe. En Belgique, seules dix structures du genre existent et ce, uniquement en Flandre et à Bruxelles. Dans le cadre du programme Creative Wallonia, le Ministre de l’Economie et de l’Innovation, Jean-Claude Marcourt, a organisé un appel à projets visant à ancrer des « Living Labs » en Wallonie. Le WeLL (Wallonia e-health Living Lab) est ainsi fondé début 2015 sous la responsabilité de WSL, en collaboration avec le CETIC. Un budget de 800.000€ est alloué à ce projet pilote pour une durée de deux ans.

A la tête de ce projet se trouve un consortium composé d’utilisateurs et d’experts représentatifs du secteur wallon de la santé. Le WeLL placera l’usager au cœur du dispositif de création tant dans la définition du besoin que dans la phase de conception et de test de la solution identifiée.

« De nombreux contacts ont déjà été menés avec des associations de patients, des ONG ou encore des experts du secteur paramédical. Et l’accueil est très positif. », précise Agnès Flemal, Directeur général de WSL. « La santé est un domaine fondamental et en pleine mutation, les usagers et les professionnels avaient besoin d’un lieu pour échanger et trouver des solutions tangibles et adaptées. Le WeLL va nous permettre de rebondir dans ce sens. » Et le Ministre de l’Economie, de l’Innovation et du Numérique, Jean-Claude Marcourt, d’ajouter : « Les nouvelles technologies n’ont pas seulement fait émerger une révolution technologique, mais également sociale et sociétale. Le secteur de la santé doit profiter de cette opportunité. Et la Wallonie doit montrer la voie. Voilà pourquoi nous avons uni nos forces pour créer ce « Well Living Lab » qui développera des technologies créatives et des applications inédites orientées « e-health ». Tout profit pour le patient qui verra son encadrement et son suivi améliorés, mais également pour les soins et les traitements prodigués qui devraient être encore améliorés ».

Un premier projet concret

Le WeLL collabore avec le Professeur Bruyère du CHU de Liège dans le cadre d’une thèse de doctorat sur la dépression post-partum. L’équipe du WeLL va participer au recrutement de groupes de femmes pour un focus-group, utiliser des méthodes créatives pour traduire les besoins en technologie, développer un prototypage et organiser une expérimentation en environnement réaliste.

Qu’est-ce qu’un Living Lab ?

C’est une structure unique qui favorise la co-création en fournissant un lieu d’échanges entre chercheurs, entreprises et entités publiques où les utilisateurs sont associés activement pour :

  • réfléchir à de nouvelles idées et de nouveaux concepts
  • co-produire des prototypes
  • tester des applications (usages)
  • améliorer des produits, processus ou services avant leur production ou leur mise sur le marché

Les deux projets pilotes de Living Lab by Creative Wallonia sont

Ils sont coordonnés par le CETIC.

Le CETIC est un centre belge de recherche appliquée au service des entreprises dans le domaine des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). L’équipe de 40 experts valorise le transfert des connaissances et expertises en matière de TIC auprès des PME wallonnes qui, en les intégrant à leurs produits/services, deviennent plus compétitives. Depuis janvier 2013, le CETIC contribue à l’initiative Creative Wallonia qui vise à créer de nouvelles sources de valeurs au travers de systèmes d’innovation ouverte où les utilisateurs ne sont plus de simples consommateurs mais deviennent acteurs.

Mandaté par une décision du Gouvernement wallon, le CETIC a pour mission la création de projets pilotes de Living Lab en Wallonie. De par son expertise en co-création et TIC, le CETIC est par ailleurs partenaire d’un des sept hubs créatifs wallons.

Contact : Bérengère FALLY - 0495/21.31.00 - - www.cetic.be