Huitième conférence internationale Open Source Systems 2012 (OSS 2012)

le CETIC était présent

Huitième conférence internationale Open Source Systems 2012 (OSS 2012)

le CETIC était présent

Robert Viseur, Ingénieur de Recherche de l’équipe Gestion des Données du CETIC, était présent à Hammamet pour la conférence OSS2012. Il y présentait une recherche sur les modèles d’affaires des entreprises actives dans l’open hardware.

La 8ème conférence internationale dédiée aux systèmes open source (OSS 2012) se déroulait cette année du 10 au 13 septembre à Hammamet (Tunisie).

Cette conférence a été l’occasion de faire le point sur les derniers résultats scientifiques et les tendances dans le domaine de l’open source.

Un des keynotes était assuré par Michael Widenius, un des co-fondateurs de l’entreprise MySQL. Michael Widenius est revenu sur les évolutions de MySQL depuis le rachat de Sun Microsystems par Oracle, sur le développement de MariaDB et le modèle économique adopté par sa nouvelle entreprise Monty Program Ab. Michael Widenius critique l’évolution de MySQL vers un modèle open core (noyau générique libre, extensions spécialisées payantes) et positionne sa logiciel MariaDB comme l’héritier légitime de MySQL, dont il reprendrait d’ailleurs une bonne part des développeurs historiques. Son entreprise vit du développement de MariaDB (sponsoring et ajout payant de nouvelles fonctionnalités) et collabore avec SkySQL, qui assure pour sa part le support aux utilisateurs. En tant que projet open source à succès (et parmi les premiers à avoir appliqué le principe de la double licence), MySQL reste un cas d’école, riche en enseignements en matière de pilotage de projets open source.

Alors que l’actualité scientifique du domaine était encore calme voici quelques mois, on notera avec intérêt que plusieurs présentations faites à OSS2012 étaient dédiées aux forks dans les projets open source. Plusieurs présentations traitaient le sujet en général mais une des études approfondissait un cas particulier : le fork OpenOffice.org/LibreOffice.org. Une opportunité de plus pour comprendre ce mécanisme caractéristique du logiciel open source et dont la seule possibilité suffit parfois à inquiéter les entreprises tentées par l’édition open source... Rappelons la publication par Robert Viseur d’une recherche sur le sujet cette année : "Forks impacts and motivations in free and open source projects".

De nombreuses présentations étaient dédiées aux aspects juridiques sous différentes formes : validation juridique d’architectures logicielles, coopération entre entreprises dans le domaine de la propriété intellectuelle, tendances en matière d’utilisation des licences et d’exploitation des outils juridiques, etc. Elles alimenteront les travaux en cours (régulièrement appliqués auprès des entreprises partenaires) en matière d’aide à la mise en place de modèles d’affaires, à la sélection de licences et à l’analyse de codes sources. Rappelons à ce propos la communication de Robert Viseur sur le sujet lors du colloque AIM 2012 : "Gérer la propriété intellectuelle dans les projets à base de logiciels libres".

Cette conférence se distinguait aussi par la diversité des acteurs industriels présents. Si la présence de Google, pour promotionner son Google Summer of Code, n’avait rien d’étonnant, l’exposé de Microsoft a pu en surprendre certains. Microsoft, malgré ses rapports parfois tendus avec la communauté open source, n’en est pas moins un contributeur régulier et un généreux sponsor pour certains projets (Fondation Apache, Linux kernel,...). Microsoft a ainsi pu mettre en évidence ses initiatives en matière d’open data, avec notamment le framework OGDi, ainsi que le portage de nombreuses technologies open source sur sa plate-forme cloud Microsoft Azure.

La conférence internationale OSS2012 a aussi donné l’occasion à Robert Viseur de présenter ses dernières recherches sur les modèles d’affaires adoptés par les entreprises actives dans le domaine de l’open hardware. La contribution porte pour titre "From Open Source Software to Open Source Hardware" et fait l’objet d’une publication dans les actes de la conférence chez Springer : ’’Open Source Systems : Long-Term Sustainability’’.

Une neuvième édition est d’ores et déjà prévue. Elle devrait se tenir en Slovénie à la fin du mois de juin 2013.