3WSA

Wallonie World Wide Space Application

Le CETIC partenaire du projet 3WSA pour un Centre de services géomatiques à vocation européenne en Wallonie

3WSA

Wallonie World Wide Space Application

Le CETIC partenaire du projet 3WSA pour un Centre de services géomatiques à vocation européenne en Wallonie

Le projet 3WSA a été officiellement approuvé par la région wallonne début 2008 dans le cadre du Plan Marshall. Le projet Wallonie World Wide Space Application (3WSA), d’une durée de 40 mois, est un projet du pôle aéronautique et spatial (Skywin). Les partenaires industriels du projet sont des entreprises reconnues dans le domaine spatial comme Spacebel (le coordinateur), AMOS, IONIC software, Vitrociset EPB Creaction et Walphot. A ceux-ci s’ajoutent des acteurs publics comme l’Agence Prévention et Sécurité (APS) et le WSLlux, ainsi que des centres de recherche, l’Aquapole, le Centre Spatial de Liège (CSL) et le CETIC.

Le projet concerne le développement et la mise en oeuvre de moyens techniques mariant les nouveaux outils des Technologies de l’Information et de la Communication avec les infrastructures existantes et futures dans le domaine spatial (en particulier GALILEO et GMES). Il vise à fournir des services géomatiques complexes, c’est-à-dire combinant des informations géographiques multiples (photographies, images météo, radars,..). Ceci permettra de répondre aux besoins des décideurs et des citoyens dans les domaines de la sécurité, de l’environnement, de la mobilité, et de la gestion des ressources naturelles.
Le projet 3WSA a pour but principal de créer en Wallonie un Centre de services géomatiques à vocation européenne, voire mondiale, en mobilisant autour des infrastructures techniques existantes (en particulier à Redu) plusieurs initiatives industrielles et commerciales coordonnées, à savoir :

  • une plateforme de référence (infrastructure technique et structure opérationnelle) pour l’exécution des services adressant les questions de sécurité, environnement, mobilité, ressources naturelles, Catastrophes.
  • un Centre européen de communication de messages sécurisés, haut débit, entre dispositifs mobiles et/ou fixes.
  • un Centre de Référence européen pour la gestion des risques industriels couvrant les sites à risques type SEVESO et le transport des matières dangereuses.
  • un incubateur d’entreprises, WSLux, dont la vocation est de supporter les initiatives wallonnes dans le domaine des applications en aval des infrastructures spatiales.


Une application de la combinaison de service pourrait être la sélection de photographies satellite d’une zone déterminée (usine SEVESO par exemple) sur lesquelles on demanderait un service d’identification des bacs de stockage et de leur contenu. On peut ensuite faire appel à un service de détermination des zones de sécurité autour des bacs en fonction de la dangerosité de chaque produit.

De par son caractère fédérateur, le projet 3WSA permet aux entreprises wallonnes de prendre une position d’avantage concurrentielle au niveau des outils technologiques nécessaires pour construire les plateformes de services géomatiques. A partir de là, il crée la dynamique indispensable pour que ces acteurs wallons coopèrent dans l’industrialisation et la commercialisation d’applications issues des nombreux travaux de recherche en cours dans les domaines visés par le projet.
Le CETIC participe à la réalisation de la plate-forme d’orchestration des services en apportant son expertise dans les domaines de la sécurité, de la certification et de la facturation des services. Il en transfère la technologie à son partenaire Spacebel.