Accueil > FR > Actualités > Blog > Participation du CETIC dans deux nouveaux projets européens FP7

Participation du CETIC dans deux nouveaux projets européens FP7

Le CETIC s’est impliqué dans le second appel du 7ème programme cadre et est partenaire de deux des cinq projets intégrés FP7 du second appel. Il s’agit des projets stratégiques Reservoir (architectures orientées services mené par IBM) et DEPLOY-IP (déploiement industriel de méthodes formelles). Nous donnons ici un bref aperçu de ces projets, de leur consortium, des tâches dévolues au CETIC et de l’impact pour la région, en lien avec l’objectif de convergence.

I. Le projet DEPLOY-IP

Description du projet

DEPLOY-IP est un projet de transfert industriel de méthodes et outils permettant le développement rigoureux de logiciels, en utilisant des méthodes formelles. Il s’inscrit dans la lignée de plusieurs projets de recherche dans les programmmes précédents, notamment le FP5 Matisse (développement de la méthode Event-B) et le FP6 RODIN (développement d’outils ouverts supportant la méthode Event-B).

DEPLOY-IP est un projet à vocation de transfert industriel. La recherche menée est fortement dirigée vers l’applicabilité industrielle des résultats des projets précédents en termes de formation, d’adaptation des méthodes et outils aux besoins des industriels et de la réalisation d’études de cas avec des industriels représentatifs de 5 secteurs majeurs : l’automobile, l’aérospatial, le ferroviaire, les télécoms et les systèmes d’information d’entreprises.

Le projet doit ainsi démontrer l’apport des méthodes en termes de productivité et fiabilité, ainsi que les changements à mettre en oeuvre pour aboutir à de tels gains.

Partenaires

Le consortium est dirigé par l’université de Newcastle, qui a une grande expérience dans le domaine et dans la gestion de projets européens. Les partenaires peuvent se classer en 4 catégories :

  1. Les partenaires industriels :
    • Bosch, Germany
    • Nokia Research Center, Finland
    • SAP AG, Germany
    • Siemens Transportation Systems, France
    • Space Systems Finland, Finland
  2. Les partenaires orientés vers l’industrie
    • Centre of Excellence in ICT (CETIC), Belgium
    • ClearSy, France
    • Systerel, France
  3. Les partenaires académiques
    • Newcastle University, UK
    • Aabo Akademi University, Finland
    • ETHZ : Swiss Federal Institute of Technology, Switzerland
    • Heinrich-Heine Universität Düsseldorf, Germany
    • University of Southampton, UK
  4. Les sous-contractants
    • Martin Thomas Associates, UK
    • RATP (Régie Autonome des Transports Parisiens), France

Rôle du CETIC

Le rôle du CETIC relève essentiellement de l’évaluation de l’impact des méthodes rigoureuses sur le processus de développement, à la fois au niveau de la productivité et de la fiabilité. Le CETIC est ainsi amené à travailler étroitement avec les 5 industriels pour évaluer les processus et les produits mis en oeuvre. Ce travail n’est pas uniquement constitué d’observations puisque plusieurs itérations sont prévues, permettant de proposer des changements. Au delà du transfert des techniques de développement rigoureux dans les 5 industriels impliqués, les résultats escomptés sont un ensemble d’enseignements qui pourront être appliqués au delà de la fin du projet dans d’autres milieux industriels.

De part son expertise en ingénierie des exigences, le CETIC s’impliquera également dans les tâches relatives au passage d’exigences informelles à des exigences formalisées et à la validation de modèles formels.

Enfin, le CETIC est également impliqué dans les tâches de gestion du projet (gestion de la qualité) ainsi que de dissémination et exploitation locale des résultats.

Impact pour la région

Pour la plupart des entreprises wallonnes, comme du reste de l’Europe, la conception de systèmes à base de logiciels reste une tâche difficile reposant sur des méthodologies largement informelles, basée sur des documents textuels et un faible couplage rigoureux entre les documents produits à diverses étapes, résultant en des coûts de test très élevés , une fiabilité difficile à prouver et des taux importants de retard et d’échec.

Le projet se situe dans un changement de méthode, orienté sur une ingénierie plus rigoureuse, basé sur des modèles et des transformations prouvées entre diverses étapes de conception et de la génération automatique de code.

L’impact est important pour toutes les entreprises développant du logiciel critique, notamment dans les pôles de compétitivité aérospatiale (par exemple Thalès Alénia), mécanique (par exemple IBA) et logistique, et pharmaceutique (par exemple Baxter).

Une valorisation et une consolidation des résultats en Hainaut et en Wallonie sont largement supportées par le projet "objectif de convergence" déposé par le CETIC. Celles-ci ont par ailleurs déjà commencé puisque des formations ont déjà été données avec certains industriels demandeurs.

II. Le projet Réservoir

Description du projet

RESERVOIR est un projet intégré du septième programme cadre. L’objectif du projet est de développer une infrastructure de services basée sur des technologies de virtualisation et les grilles. Une telle infrastructure permettra de développer une économie en-ligne basée sur les services, où les ressources et les services seront fournis de manière transparente et flexible. La technologie des grilles permettra de partager les ressources entre différents domaines administratifs et ainsi de mettre à disposition sur demande les ressources dont a besoin un service. Les technologies de virtualisation ont pour objectif d’homogénéiser les ressources hétérogènes qui sont disponibles dans les grilles. Grâce aux technologies de virtualisation on peut plus facilement mobiliser les ressources virtuelles dont a besoin un service.

Les livrables principaux du projet seront une architecture pour une infrastructure orientée services et une implémentation de référence. Cette implémentation sera établie sur base de normes ouvertes et de nouvelles technologies pour fournir une infrastructure flexible, sure et « scalable » pour la fourniture de services à la demande. Cette infrastructure sera illustrée sur plusieurs scénarios complexes de services, qui sont impossibles à réaliser avec les infrastructures existantes. Ces scénarios illustreront des améliorations quantifiables et significatives en productivité, qualité, disponibilité, fiabilité et coût de livraison de service.

Partenaires

  • IBM Israel - Science and Technology LTD
  • Telefonica Investigacion y Desarrollo
  • University College London
  • Umea University
  • SAP AG
  • Thales Services SAS
  • Sun Microsystems CmbH
  • ElsagDatamat S.p.A
  • Universidad Complutense de Madrid
  • CETIC asbl
  • Universita della Svizzera italiana
  • Universita degli studi di Messina
  • The European Chapter of the Open Grid Forum OGF EEIF

Rôle du CETIC

Le CETIC est responsable de l’activité de dissémination et d’exploitation, et plus particulièrement de la formation à l’utilisation de l’infrastructure de service. Le CETIC assurera une formation à l’exploitation de l’infrastructure de service pour les entreprises et plus spécialement aux PME qui souhaitent innover dans le domaine des services.

Le CETIC est également responsable de l’architecture de sécurité de RESERVOIR. Une analyse des menaces et des vulnérabilités sera réalisée et résultera en une définition des exigences de sécurité. Le CETIC contribuera au développement de l’architecture de sécurité.

Impact pour la région

La participation du CETIC au projet RESERVOIR permettra de développer des compétences en infrastructures orientées service et de les rendre accessibles aux entreprises et administrations de la Région. Dans son rôle de responsable de l’activité de dissémination et exploitation, le CETIC pourra préparer les entreprises et administrations à l’utilisation d’une infrastructure orientées services.

Les activités relatives à l’architecture de sécurité, permettront au CETIC de compléter ses compétences en sécurité, et de les mettre à disposition des entreprises et administrations de la Région. Les compétences actuelles du CETIC en sécurité se situent essentiellement au niveau des analyses de menaces et de vulnérabilités, et des technologies liées à l’e-id. Le projet permettra au CETIC de développer ses compétences au niveau des architectures de sécurité.