Accueil > FR > Actualités > Blog > Ourano, le nouveau cloud privé du CETIC

Ourano, le nouveau cloud privé du CETIC

Extinction de l’ancienne infrastructure ingrid.cetic.be

Ce 9 décembre, le CETIC a éteint son ancien cluster, "Ingrid", son nouveau cloud privé "Ourano" prenant le relais.

L’ancien cluster était en production depuis début 2006 et a servi pour de nombreux projets et missions. Il avait 70 cœurs (1 cœur par CPU, 2 à 4 CPUs par ordinateur), 10 To d’espace disque, et consommait 11kVA.
Cette infrastructure était conçue pour la recherche sur le Grid Computing mais devenait obsolète et supportait assez mal la virtualisation.

Dans le cadre de la fiche équipement SINUS du FEDER, un nouvel équipement, appelé "Ourano", a été mis en fonction.
Ourano répond aux critères du Cloud Computing en tant que pool de ressources flexibles gérées par les utilisateurs.
Ourano est même plus qu’un cloud privé car il est prévu pour pouvoir héberger plusieurs gestionnaires d’infrastructures en parallèle dans le cadre des projets R&D - le CETIC utilise IBM ISDM, Openstack et OpenNebula.

Le choix du nom s’est facilement imposé car Ourano signifie le ciel en grec, et c’est là que se trouvent les nuages (clouds).

Ce cloud interne a 88 cœurs (4 ou 8 cœurs par ordinateur) pour 24To d’espace disque, tout en consommant au maximum 5kVA, soit bien moins que par le passé. De quoi diminuer significativement la facture énergétique.

Ourano est toujours co-hébergé avec l’infrastructure de calcul de CENAERO dans une optique de rationalisation.