Le chercheur peut-il se fier aux volumétries indiquées par les moteurs de recherche commerciaux ?

Le chercheur peut-il se fier aux volumétries indiquées par les moteurs de recherche commerciaux ?

Robert Viseur, Le chercheur peut-il se fier aux volumétries indiquées par les moteurs de recherche commerciaux ?, 10ème séminaire M@rsouin, Brest (France), 24-25 mai 2012.

Date: 24 mai 2012

Publication: Communication scientifique 

Résumé

Les moteurs de recherche commerciaux tels que Google, Bing ou Yahoo ! ont séduit les chercheurs de diverses disciplines pour l’utilisation des résultats de recherche ou du nombre de résultats estimé.

La webométrie est la discipline dédiée à l’étude de ces pratiques. De nombreuses études montrent les limites des moteurs en la matière. Ces études deviennent cependant rapidement dépassées du fait des modifications régulièrement apportées aux techniques d’indexation, à la syntaxe d’interrogation ou aux interfaces de programmation (API).

Cette recherche s’attachera à confirmer les limites mises en évidence pour les moteurs de recherche Bing et Google, et identifiera de nouvelles limitations liées à l’utilisation des opérateurs booléens.