La librairie d’optimisation OscaR présentée aux RMLL

La librairie d’optimisation OscaR présentée aux RMLL

OscaR, une librairie libre pour résoudre des problèmes d’optimisation sera présentée aux prochaines rencontres mondiales du logiciel libre qui auront lieu du 4 au 10 juillet à Beauvais (France).

OscaR est une librairie libre écrite en Scala proposant plusieurs moteurs d’optimisation, notamment : la recherche locale basée sur les contraintes, la programmation par contraintes, et la programmation linéaire. La présentation donnera un aperçu général des différents moteurs et de l’infrastructure commune d’OscaR, puis se concentrera sur le moteur de recherche locale basée sur les contraintes et illustrera de manière concrète comment l’utiliser.

Le moteur CBSL d’OscaR cible les problèmes industriels de grande taille et vise à la découverte d’une solution proche de l’optimal en un temps raisonnable. L’exposé présentera d’abord les grands principes et l’architecture du moteur avant de se concentrer sur la couche déclarative permettant de définir aisément les contraintes et la fonction objectif du problème mais aussi d’exprimer de manière compacte des procédures de recherche puissantes.

Nous montrerons comment ces mécanismes ouverts et extensibles fournissent non seulement un cadre productif pour le développement de solutions efficaces à des problèmes d’optimisation de grande taille, mais permettent aussi l’émergence de modules métier spécifiques (routing, scheduling) rendant l’adoption encore plus aisée. L’exposé sera illustré par plusieurs exemples concrets notamment le retour d’expérience d’une entreprise ayant adopté le moteur.

L’exposé sera assuré par Renaud De Landtsheer qui développe activement le moteur CBLS depuis 2011, en collaboration avec l’équipe du CETIC. Les autres moteurs d’OscaR sont développées notamment par le laboratoire BeCool de l’université de Louvain, et la société néo-louvaniste N-side.

Agenda de l’évènement

Télécharger la présentation

JPEG - 646.5 ko
La présentation de Renaud sur OscaR.CBLS captive l’audience des RMLL