Accueil > FR > Actualités > Blog > L’IT au service du maintien à domicile

L’IT au service du maintien à domicile

Face aux challenges grandissants rencontrés dans l’organisation et le financement de la prise en charge de nos aînés, des technologies innovantes se développent visant une amélioration de la qualité de vie des seniors tout en réduisant le coût pour la société.

Les pays industrialisés font face à d’importants challenges sociétaux liés au vieillissement de leur population. L’augmentation de l’espérance de vie et la génération « baby-boom » sont parmi les facteurs principaux à l’origine de cette population vieillissante. Bien souvent le vieillissement s’accompagne de nombreuses difficultés. Parmi celles-ci, on retrouve : les problèmes de santé, la perte d’autonomie, la perte de contacts sociaux et les difficultés financières. Afin de garantir le bien-être des seniors et de leur entourage, il est indispensable de considérer toutes ces difficultés de façon globale et coordonnée.

Malgré les difficultés qu’ils rencontrent, les seniors souhaitent pouvoir vivre le plus longtemps possible à leur domicile, entourés de leur famille et de leurs proches. Le placement en établissement spécialisé, tels que les maisons de repos et de soins (MRS), est fréquemment considéré comme la dernière étape dans la vie d’une personne. Ce placement est en effet souvent très mal vécu par les seniors qui se retrouvent déracinés et coupés du monde extérieur. Ce type d’établissement est, de plus, coûteux à la fois pour les seniors eux-mêmes, leur famille et également pour la société.

Pour ces différentes raisons se développent depuis plusieurs années des organismes de maintien à domicile. Ceux-ci, dépendant en grande majorité de Mutuelles en Belgique, proposent aux seniors et à leurs proches une gamme complète de services destinés à faciliter la vie du senior à domicile et à décharger la famille et les proches des tâches quotidiennes. Ces organismes ont un rôle primordial de coordination des soins de santé des seniors ainsi que des autres services annexes : livraisons de repas, nettoyage,… Vu la demande grandissante pour ce type de service, leur organisation et la communication avec les différents professionnels de la santé en charge de suivi des seniors à domicile sont devenus des enjeux majeurs auxquels les TIC peuvent contribuer et apporter une solution durable.

En effet, grâce à leur évolution rapide, les TIC sont devenus des outils de plus en plus importants au service de la qualité de vie des seniors et de l’efficacité de leur prise en charge à domicile. Les TIC permettent non seulement de faciliter la communication entre les différents professionnels de l’aide et des soins à domicile mais également de réduire sensiblement voire supprimer l’usage du papier et facilitent ainsi les tâches administratives en évitant le ré-encodage d’informations. Ces outils peuvent également être adaptés aux besoins de seniors et leur permettre de jouer un rôle actif dans leur prise en charge médicale et sociale. Ils leur permettent également de maintenir des contacts sociaux en leur offrant de nouveaux moyens de communication et des outils d’information et de divertissement.

Bien conscient de ces différents challenges et des possibilités offertes par les TIC en termes de support au maintien à domicile, le CETIC participe depuis plusieurs années à de nombreux projets de recherche dans le domaine :

  • OLDES (Older People e-Services at Home) : ce projet européen du FP6 a développé et expérimenté des technologies de suivi médical de patients à domicile, combinés à des outils de maintien du lien social, d’information et de divertissement.
  • SPES (Support to Patients Through eServices) : ce projet européen (Central Europe) a développé et expérimenté au travers de 4 pilotes des outils pour le support à la prise en charge des patients souffrant de troubles respiratoires chroniques, de patients handicapés, de patients souffrant de troubles de démence sénile et de seniors souffrant d’exclusion sociale.
  • eHealth for Citizens : ce projet régional financé par les fonds FEDER et la Wallonie étudie et développe une plateforme de services d’eSanté interopérable et adaptée aux besoins spécifiques des acteurs belges et wallons.
  • SEAMPAT : Ce projet régional (WBHealth) s’intéresse à la problématique de la réconciliation médicamenteuse en vue d’assurer la continuité de la médication entre l’hôpital et les acteurs du domicile.

Ces projets ont permis au CETIC de devenir un acteur incontournable dans le domaine de l’eSanté et des technologies de maintien à domicile en Wallonie.