Architectures complexes

Les évolutions rapides des composants électroniques ne concernent pas que le nombre de transistors ou leur miniaturisation. Leur architecture se complexifie également par la multiplication des cœurs, mais aussi l’intégration de cœurs de capacités différentes, voire de technologies différentes (micro-contrôleurs, FPGA, DSP, réseaux neuronaux, modules radios,..). Le but recherché est de rassembler en un composant miniaturisé toutes les capacités nécessaires à l’exécution de processus très complexes tout en bénéficiant de capacités de communications internes pour les exploiter. Si ces puces ultra puissantes (et relativement peu chères grâce notamment aux marchés des smartphones) sont disponibles, nous ne disposons pas toujours les méthodes et outils de conception permettant d’en tirer le maximum. L’optimisation de ces composants pour exploiter au mieux toutes ces capacités est un défi pour les concepteurs ainsi que la prévision des performances et consommation électronique.