ICC 2011 au Japon

International Conference on Communication

ICC 2011 au Japon

International Conference on Communication

La conférence ICC2011 s’est déroulée du 5 au 9 Juin 2011 au Kyoto International Conference Center à Kyoto au Japon.

Cette conférence a rassemblé plus de 1800 participants (venus de 48 pays et régions du monde) pour présenter et discuter les derniers sujets sur l’information de nouvelle génération et des technologies des communications.

Cette conférence fût axée sur le thème "Source of Innovation : Back to the Origin" et comprenait 9 ateliers de travail, 16 tutoriels, plusieurs sessions relatives aux affaires et aux technologies, ainsi que 11 symposium techniques.

Les papiers scientifiques présentés au cours de cette conférence ont été classés dans les catégories suivantes :

  • Théorie de la communication
  • Traitement du signal pour les communications
  • Communications sans fil
  • Réseaux sans fil et mobiles
  • Réseaux et systèmes optiques
  • Réseaux de nouvelle génération et Internet
  • Communication de QoS, de la fiabilité et de la modélisation
  • Ad-hoc, de capteurs et réseaux Mesh
  • Les services multimédias, les logiciels et services de communication
  • Système de sécurité communication et information

Vous trouverez plus d’informations sur cette conférence en cliquant ici.

Durant cette conférence ICC2011, Jimmy Nsenga, Ingénieur Senior R&D senior au CETIC, a présenté les travaux de recherche effectués au sein du département Embedded and Communication Systems du CETIC. Ceux-ci concernent les techniques combinant le beamforming analogique et numérique. Ces techniques sont applicables sur les systèmes de communication sans fil multi-antenne opérant à 60 GHz dans les canaux sélectifs en fréquence. Ces systèmes permettront dans un futur proche de fournir des débits allant jusqu’à des dizaines de gigabits par seconde en mode sans fil.

Ces travaux de recherche sont réalisés en collaboration avec le département OPERA l’université Libre de Bruxelles (ULB) et le centre de recherche en nano-électronique IMEC, situés respectivement à Bruxelles et à Leuven en Belgique.