Dossier Living Lab

Regional-IT

Living Labs wallons : l’enjeu du “business model”

"[...] Expérimenter, innover, inclure dès le départ l’utilisateur final- qu’il soit un professionnel ou un particulier- dans la boucle du développement d’un nouveau produit ou service a son attrait et ses mérites. Mais ce concept de “cocréation”, de “laboratoire vivant”, se doit d’être un minimum structuré. Il faut en effet éviter les effets d’aubaine, l’inventivité stérile et débridée, ou encore le manque de finalité économique.[...]"

"[...] L’une des priorités sur lesquelles devra plancher le CETIC, chargé de l’accompagnement méthodologique (voir plus bas), sera dès lors d’imaginer un modèle de pérennité : sources de financement autres que publiques, possibilité d’auto-financement à terme… L’objectif, en effet, n’est pas d’expérimenter pour le simple plaisir de le faire mais de favoriser le transfert vers le tissu économique réel, de réutiliser divers éléments dans d’autres secteurs expérimentaux, de susciter de nouvelles activités (sociétés et emplois).[...]"

Article payant disponible en ligne sur le site de Regional-IT.

Guide pratique du Living Lab : pour maîtriser un concept atypique

"[...] Même si le concept de “living lab” n’est pas, à proprement parler, une nouveauté et même si l’on dénombre déjà plusieurs centaines d’expériences de ce genre à travers le monde, tous ceux qui veulent se lancer dans ce genre d’initiatives font très vite le constat qu’il n’existe pas de recueil de bonnes pratiques, de guide. Ce qui d’ailleurs n’est pas étonnant tant ce concept de création collective, de recherche et innovation avec le concours des premiers intéressés – les utilisateurs finaux – veut privilégier spontanéité et flexibilité dans les démarches.[...]"

Article payant disponible en ligne sur le site de Regional-IT.

Smart Gastronomy Lab : quand l’IT met son grain de sel en cuisine

"[...] Ce 22 janvier, le premier “living lab” de Wallonie a officiellement été inauguré dans le namurois (Gembloux, Namur). Fruit d’un appel à projets initié voici 2 ans dans le cadre du programme Creative Wallonia, il a pour thème l’expérimentation et l’innovation gastronomique et technologique, au service de la santé, du design et du développement durable.[...]"

"[...] C’est au CETIC que revient le soin d’imaginer et de concrétiser à terme un modèle économique viable, pouvant être décliné dans d’autres domaines. Déjà chargé de l’appel à projets initial, le centre d’expertise carolo joue aussi le rôle de coordinateur des deux projets-pilote (SGL et WeLL) et de coach méthodologique.[...]"

Article disponible en ligne sur le site de Regional-IT.

WeLL : nouvelle ruche à projets e-santé

"[...] Opérationnel en fait depuis le début de l’année, le deuxième living lab wallon, baptisé WeLL, acronyme de Wallonia e-health Living Lab, a officiellement été inauguré cette semaine. Son champ d’action spécifique : l’exploitation de solutions numériques (ou novatrices) au service de l’e-santé. Et ce, dans le vaste panel de contextes et besoins que cela peut supposer : diagnostic, suivi médical, thérapeutique, prévention, télémédecine, surveillance sanitaire, partage de données, autonomie des seniors…[...]"

"[...] Partenaires du “premier cercle” – outre le WSL -, citons le CETIC, centre d’excellence chargé de l’accompagnement et de la méthodologie (voir aussi notre article dédié à la “méthode” qui sera appliquée aux living lab wallons), le CRIDS (centre de recherche namurois spécialisé en droit des technologies), le centre Spiral ou encore le Réseau Santé Wallon.[...]"

Article disponible en ligne sur le site de Regional-IT.

Les 4 premiers projets du WeLL

"[...] De premiers acteurs de terrains et porteurs de projets se sont d’ores et déjà été manifestés qui déboucheront sur des projets imaginés, testés, voire concrétisés sous forme de nouveaux produits ou services e-santé par le living lab WeLL. Certains projets sont encore en phase d’évaluation pour éventuelle adoption mais quatre projets ont déjà été identifiés et approuvés.[...]"

Article disponible en ligne sur le site de Regional-IT.

Bruxelles “Co-Create” sur la rampe de lancement

"[...] A Bruxelles, Innoviris jouera la pilote et coordinateur dans le cadre du programme Co-Create-Living Labs qui est actuellement en phase de préparation.
Objectif : “opérer un rapprochement entre la population bruxelloise, le monde de la recherche et de l’innovation, le monde associatif et celui de l’entreprise, maximiser la valorisation de la recherche et installer le concept de co-création et co-recherche dans le processus d’innovation afin de veiller à ce que les développements et la création aient réellement un impact”, souligne Katrien Mondt, directrice d’Innoviris.[...]"

Article payant disponible en ligne sur le site de Regional-IT.

La longueur d’avance de la Flandre

"[...] Dès 2010, la Flandre se lançait dans l’aventure des Living Labs via la Flemish Living Lab Platform. Objectif : imaginer et développer des produits et services innovants destinés à l’environnement “intelligent” et à la valorisation de la R&D en matière d’ICE (Information Communication & Entertainment). L’initiative voyait se constituer un écosystème de partenaires venus de divers horizons, tant publics que privés.[...]"

Article payant disponible en ligne sur le site de Regional-IT.