BEinGRID, histoire d’un échange d’expertise plus que fructueux pour le CETIC

BEinGRID, histoire d’un échange d’expertise plus que fructueux pour le CETIC

Le CETIC a clôturé avec succès en janvier dernier le projet BEinGRID.
La Commission européenne a en effet qualifié ce projet, auquel a activement participé le CETIC, de projet "excellent" et a évalué les résultats comme "impressionnants".

L’objectif de ce projet ambitieux aura été d’obtenir un ensemble de cas concrets d’utilisation du grid et du cloud, et de mener un effort collectif pour apporter des solutions et améliorations aux problèmes rencontrés dans de tels systèmes. Le CETIC se sera impliqué dans BEinGRID en tant que coordinateur de 18 des 25 activités pilotes du projet, et aura été responsable de la communication du projet. L’exploitation des résultats de ce projet est très prometteuse pour le CETIC et vise notamment un transfert d’expertise en technologies grid auprès des PME wallonnes. A noter aussi que le projet ne s’arrête pas avec la fin du financement européen mais se poursuit sur le portail IT-Tude.com

BEinGRID, (re)mise en contexte

Revenons un instant sur quatre années de recherche grid appliquée à l’Industrie européenne.
BEinGRID, Business Experiments in GRID, aura été le plus gros projet informatique du sixième programme-cadre européen pour la Recherche et le Développement (FP6).
Le budget total du projet s’est élevé à 24,8M€.
Il a débuté en juin 2006 pour se terminer en janvier dernier.
Au plus fort du projet, près de 100 organisations différentes (entreprises, universités et centres de recherche) ont été impliquées simultanément. A noter qu’un projet IP de ce type (Integrated Project) ne compte habituellement que 16 partenaires.
BEinGRID a été divisé 7 activités, comptant au total plus de 45 lots de travail (appelés ‘workpackages’). Et la coordination de ces différentes activités a été reconnue par la Commission qui a d’ailleurs qualifié le travail des coordinateurs de "great job" et les synergies entre les partenaires comme "clés" du succès du projet.
La mise en avant du travail effectué par les 96 partenaires sur les 25 projets pilotes testés et déployés en milieu industriel, aura permis de faire évoluer l’adoption de l’utilisation des technologies grid et cloud en entreprise.
A ce propos, la Commission a même ajouté que "Les résultats du projet sont plus que pertinents en matière de grid mais aussi en ce qui concerne le cloud computing."

Le CETIC et BEinGRID

Le CETIC a été l’une des principales organisations (core team member) de cet immense projet, et a été impliqué tout au long de celui-ci dans 6 des 7 activités autour desquelles s’est organisé BEinGRID.
Passons en revue les principales réalisations du CETIC dans le cadre de BEinGRID :

  • Damien Hubaux, représentant le CETIC à l’Executive Board du projet, a assuré la supervision de 18 des 25 projets pilotes destinés à mettre en avant l’utilisation du grid dans des cas industriels pratiques. Cette phase de pilotes comptait un effort total de 1200 homme-mois pour un budget de 8M€..
    Une variété de domaines industriels fut abordée en sorte de couvrir un large éventail d’application : la construction navale, l’architecture, le montage vidéo, la finance, la santé, la récupération de données, l’agriculture, le commerce, et bien d’autres encore. Cette partie était la plus importante de BEinGRID et a requis un suivi de plusieurs dizaines de partenaires venant de plusieurs organisations différentes. Certaines expériences ont donné lieu à une exploitation commerciale directe. D’autres ont participé à populariser du grid computing dans leur domaine. Le CETIC a d’ailleurs mené l’un de ces projets pilotes, GridforArchitects (voir notre newsletter de juin 2008). La Commission dira de la gestion de cette activité, et du projet tout entier, qu’elle était de "très haute qualité et que les tâches furent accomplies de façon très professionnelles". De plus, les évaluateurs de la Commission européenne "encouragent le consortium à réunir et publier leur expérience dans la gestion d’un projet si vaste et complexe ; les résultats obtenus étant impressionnants".
  • Bérengère Fally a géré les tâches de dissémination des résultats du projets. Le matériel marketing publié compte entre autres : livres, brochures, vidéos et dépliants.
    La Commission a estimé que le matériel de promotion et de dissémination produit était "de grande qualité et démontrait un haut niveau de professionnalisme."
    Au final, le CETIC aura développé et géré le site web du projet ; élaboré et produit le matériel marketing ; rédigé et distribué 15 communiqués de presse ; publié 7 newsletters ; relayé la promotion du projet à 127 événements ; organisé 4 événements ; et produit plus de 300 articles.
  • IT-Tude.com (anciennement www.gridipedia.eu) est un site de promotion des nombreux résultats de BEinGRID, et des technologies grid, cloud computing, virtualisation, Software as a Service, etc.. Il s’agit d’un site contributif, c’est-à-dire auquel tout un chacun peut apporter sa connaissance pour l’alimenter. En contre partie, les contributeurs sont considérés comme des partenaires et bénéficient d’une page dédiée à leur organisation sur www.IT-Tude.com. La Commission européenne applaudit l’évolution de Gridipedia vers IT-Tude.com et soutient le site pour qu’il continue d’évoluer par lui-même, et ce après la période de financement européen. IT-Tude.com constitue donc le prolongement de BEinGRID, dont le CETIC mène l’initiative, et que nous vous encourageons à visiter et contribuer. Michael van de Borne est le point de contact pour IT-Tude.com au CETIC.

Fait inhabituel pour un projet européen, la Commission a demandé aux partenaires clés, dont le CETIC, de lui fournir un rapport sur la façon dont les partenaires ont travaillé ensemble ; une sorte de ‘lessons learnt’ de ce projet à l’ampleur inhabituelle, qui permettra à la commission de bénéficier de l’expérience et des résultats positifs de BEinGRID.

Transfert d’expertise européenne en Région wallonne

Plusieurs démonstrateurs de ce projet ont abouti à une adoption des technologies grid et à un changement de mentalités dans les entreprises quand il s’agit d’organiser leur infrastructure informatique.
Les avantages de l’utilisation des technologies grid par les entreprises sont plus que non-négligeables.
Le CETIC va donc continuer à promouvoir auprès des PME le gain de temps et de coût que peut engendrer l’utilisation des technologies grid et ce via l’application d’infrastructures de calcul optimisées (opérant sur le cloud) et plus sécurisées.