Systèmes distribués basés sur les modèles

La dernière décennie a vu l’avènement du Cloud computing grâce l’explosion des capacités de calcul dans les centres de données privés et publiques, accessibles en permanence par des réseaux de télécommunication performants. Il est maintenant possible d’avoir accès à des infrastructures ou des services logiciels à la demande pour une fraction de seconde ou de longues périodes.
Afin de bénéficier de la puissance du Cloud computing, il est impératif de comprendre les technologies sous-jacentes ainsi que la manière de développer une application qui pourra alors s’auto-gérer depuis le déploiement jusqu’à l’adaptation dynamique en opération par rapport une variation dans la charge (scalabilité) ou un besoin d’auto-réparation (résilience) lors de défaillances.

Le CETIC maîtrise les technologies et techniques DevOps, tant existantes qu’ émergentes, visant à assurer l’intégration et déploiement continus de solutions logicielles dans des architectures distribuées, en utilisant des techniques de modélisation et en prenant en compte les standards technologiques tels que OASIS TOSCA, Docker et Kubernetes. Actif dans des projets européens de Grid et Cloud Computing depuis 2004 (GridTrust, HPC4U, RESERVOIR, PaaSage, ASCETIC, BEACON ou TANGO) le CETIC a continuellement augmenté son expertise sur les techniques et technologies associées aux différentes couches de la pile Cloud (IaaS, PaaS, SaaS) dans des environnements cloud hétérogènes (cloud multiples, hybrides, fédérés) et a un intérêt affirmé pour les technologies basées sur les conteneurs.

Le CETIC étudie aussi le concept, au nom trompeur, d’informatique sans serveur (« serverless computing » en anglais) qui prolonge logiquement les logiciels basés sur des architectures orientées micro-services. Grâce aux technologies de l’informatique sans serveur, il est déjà possible d’utiliser des ressources de calculs juste pour le temps d’exécution d’une fonction applicative de quelques dizaines de millisecondes. Le CETIC aide ainsi les entreprises à concevoir des architectures logicielles flexibles et optimales dans leur utilisation des infrastructures et des services Cloud afin d’optimiser les coûts d’opération tout en garantissant et contrôlant la qualité de service opérationnel.

Le déploiement de la 5G accélèrera encore la capacité du réseau télécommunication et les besoins de calcul aux plus proches des utilisateurs et des capteurs de données (vidéo, audio, texte ou série de nombres). Le CETIC investigue aussi sur les technologies émergentes du Edge computing et leurs utilisations dans les domaines d’application du transport, de l’industrie 4.0, des Smart Cities et Smart Buildings entre autre.