VIADUCT

Voice Interface for Autonomous Driving based on User experienCe Techniques

Les défis majeurs des 15 prochaines années auxquels est confrontée l’ industrie automobile sont le développement du véhicule plus autonome et l’électrification progressive des systèmes de motorisation. Ces évolutions visent à rencontrer les trois objectifs suivants :

  • Proposer au public des voitures plus économes en énergie, moins polluantes tout en garantissant les performances,
  • Améliorer la sécurité,
  • Améliorer le confort de tous les occupants de la voiture afin de rendre la vie à bord plus agréable.
    Le projet VIADUCT ( Voice Interface for Autonomous Driving based on User experienCe Techniques ) rassemble les compétences scientifiques et technologiques d’ AW Europe, d’Acapela, de Multitel, du CETIC, de l’UCL et de l’Université de Namur pour développer une nouvelle interface homme – machine multimodale , adaptative et centrée sur la parole pour la conduite de voitures semi-autonomes, avec une focalisation sur les spécificités des conducteurs âgés .
    Le projet met en œuvre notamment des approches d’expérience utilisateur (UX), d’intelligence artificielle (AI) et des technologies vocales de nouvelle génération pour l’interaction entre la voiture et ses occupants.

VIADUCT

Voice Interface for Autonomous Driving based on User experienCe Techniques

Les défis majeurs des 15 prochaines années auxquels est confrontée l’ industrie automobile sont le développement du véhicule plus autonome et l’électrification progressive des systèmes de motorisation. Ces évolutions visent à rencontrer les trois objectifs suivants :

  • Proposer au public des voitures plus économes en énergie, moins polluantes tout en garantissant les performances,
  • Améliorer la sécurité,
  • Améliorer le confort de tous les occupants de la voiture afin de rendre la vie à bord plus agréable.
    Le projet VIADUCT ( Voice Interface for Autonomous Driving based on User experienCe Techniques ) rassemble les compétences scientifiques et technologiques d’ AW Europe, d’Acapela, de Multitel, du CETIC, de l’UCL et de l’Université de Namur pour développer une nouvelle interface homme – machine multimodale , adaptative et centrée sur la parole pour la conduite de voitures semi-autonomes, avec une focalisation sur les spécificités des conducteurs âgés .
    Le projet met en œuvre notamment des approches d’expérience utilisateur (UX), d’intelligence artificielle (AI) et des technologies vocales de nouvelle génération pour l’interaction entre la voiture et ses occupants.