Accueil > FR > Actualités > Communiqués de presse > Un investissement de 8,4M€ pour unifier le Cloud


Un investissement de 8,4M€ pour unifier le Cloud

Lancement du projet PaaSage

Charleroi, Belgique – 26 novembre 2012 – Avec 13 partenaires européens, le CETIC vient de démarrer un projet de recherche majeur, PaaSage. L’objectif de ce projet consiste à développer une plateforme ouverte et intégrée, prenant en charge la gestion du cycle de vie des applications Cloud basée sur la modélisation.

Les solutions Cloud disponibles actuellement sont trop limitées et requièrent du développeur et du fournisseur qu’ils apportent une expertise de pointe pour pouvoir pleinement exploiter les capacités du Cloud. Les infrastructures Cloud ne sont pas standardisées. Et embarquer une application actuelle sur une plateforme Cloud reste encore très laborieux. Tout ceci favorise une forte interdépendance entre l’application client et la plateforme Cloud. En l’état actuel des choses, il n’est simplement pas possible d’appliquer le principe « développer une seule fois, déployer sur plusieurs Clouds ».

Il s’agit là du défi que le consortium de PaaSage va relever.

PaaSage présente une plateforme ouverte et intégrée permettant la conception et le déploiement d’applications Cloud ainsi qu’une méthodologie de modélisation qui permet le développement, la configuration, l’optimisation et le déploiement d’applications, nouvelles ou existantes, et ceci indépendamment de l’infrastructure Cloud sous-jacente.

« PaaSage fournira des moyens pertinents pour améliorer de manière significative la programmabilité, l’utilisabilité, et la performance des Clouds au-delà de ce que permet l’état de l’art. », déclare Keith G. Jeffery, responsable scientifique du projet.

« Il faut bien admettre que l’industrie européenne est à la traîne pour la création et le développement d’entreprises autour des technologies Cloud. » précise Pierre Guisset, coordinateur du projet, « Avec PaaSage, nous devons développer les outils qui permettront aux petites et grandes entreprises européennes de se positionner en tant que leader d’exploitation du Cloud. »

Keith Jeffery poursuit : « Une entreprise a typiquement tendance à développer ses propres serveurs, en interne, en Cloud privé, afin d’y gagner en élasticité et en éco-convivialité. Néanmoins, quand il devient nécessaire d’étendre le Cloud privé à un Cloud public, surgissent alors des problèmes d’interopérabilité et des contraintes dues aux solutions propriétaires des fournisseurs. Tout cela disparaîtra avec PaaSage.”

Pour le CETIC en particulier, Simon ALEXANDRE, Directeur, explique que « L’exploitation des développements réalisés dans le cadre de PaaSage, permettra d’apporter aux entreprises wallonnes diverses solutions et expertises technologiques de pointe dans le domaine du Platform as a Service (PaaS), enjeu crucial du développement des technologies Cloud. Les petites entreprises, tout comme les grandes, pourront sans contrainte passer du Cloud privé au Cloud public. »

A propos de PaaSage

PaaSage est un projet de recherche collaborative cofinancé dans le cadre de la section TIC du 7ème programme cadre (FP7) de l’Union européenne.
L’investissement total s’élève à 8,4 millions d’euros dont 6,3 sont financés par l’Union européenne.
PaaSage exploite les résultats présentés par le groupe de travail d’experts en Cloud Computing de la Commission (voir en anglais le Cloud Computing Expert Working Group).

Site web : www.paasage.eu

A propos du CETIC

Le Centre d’Excellence en Technologies de l’Information et de la Communication (CETIC) est le centre belge de recherche appliquée au service des entreprises du secteur TIC créé en 2001 à l’initiative de l’Université Catholique de Louvain (UCL), des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix (FUNDP) et de l’Université de Mons (UMONS).
La Mission du CETIC est de soutenir le développement économique régional en transférant vers les entreprises wallonnes et les PME en particulier, les résultats les plus innovants issus de la recherche appliquée en TIC.
Concrètement, le CETIC aide les entreprises à intégrer plus rapidement ces innovations dans leurs nouveaux produits, processus ou services. Pour ce faire, ses chercheurs renforcent en permanence leurs expertises dans le cadre de projets de recherche collaboratifs régionaux et européens impliquant les acteurs technologiques de pointe au niveau européen.