Soutien à la candidature de Liège pour l’Expo de 2017

Les TIC pour connecter le monde, relier les gens et mieux vivre ensemble

Soutien à la candidature de Liège pour l’Expo de 2017

Les TIC pour connecter le monde, relier les gens et mieux vivre ensemble

"Connecter le Monde, relier les Gens, mieux vivre Ensemble" est le thème proposé par Liège dans le cadre de sa candidature à l’Exposition internationale de 2017. Ce thème a été développé par l’organisation Liège Expo 2017, sous l’égide du CETIC.

"Connecter le Monde, relier les Gens, mieux vivre Ensemble"

Le CETIC a contribué à l’élaboration du thème proposé par la Ville de Liège pour sa candidature à Liège Expo 2017. Ce thème ambitieux mais réaliste se veut une réflexion quant aux enjeux des TIC pour le développement de l’ensemble des pays du monde et vise aussi à contribuer à en faire de vrais outils de solidarité entre les peuples. Le choix de ce thème précis reflète également l’élan positif de la Ville de Liège pour organiser un événement d’ampleur mondiale qui constituera le point d’orgue de la stratégie de reconversion économique et urbaine de la région liégeoise.

Cinq sous-thèmes du quotidien de chaque citoyen

L’objectif de Liège Expo 2017 consiste à montrer, de façon concrète, comment la mise en relation des citoyens grâce à la connectivité va améliorer le bien-être de la condition humaine. Pour ce faire, Liège Expo 2017 abordera les grandes problématiques auxquelles le monde devra faire face et présentera concrètement comment la connectivité pourra y apporter des solutions. Et afin d’illustrer les bénéfices et les enjeux de ces technologies pour l’humanité, cinq domaines clés ont été identifiés : la santé, les transports, la culture, l’éducation et l’environnement.
Les diverses innovations des technologies de la connectivité seront donc illustrées au travers de cinq sous-thèmes représentatifs des domaines clés identifiés.

  • Pour « se connecter pour un mieux-être », l’Expo abordera les grandes problématiques liées à la santé et au bien-être afin de stimuler les échanges et les discussions sur des sujets divers tels que, mais non limités à, l’utilisation d’une connectivité accrue dans le dialogue médecin-patient, l’écoute du corps et de la nature, les nouvelles approches de soin et la prévention d’épidémies.
  • Les besoins croissants de transports de biens et de personnes nécessitent une gestion de plus en plus complexe et précise et posent aussi de nombreuses questions quant à l’impact écologique des transports, la gestion d’un trafic croissant et des congestions, et la sécurité. « Se connecter par des transports plus durables » adressera ces problématiques.
  • A propos du thème « se connecter pour une culture plus riche », l’Expo touchera aux problématiques que la culture rencontre dans un monde en pleine mutation technologique et humaine : préservation de l’héritage culturel et de la diversité, accessibilité et création culturelle. L’Expo présentera de nouveaux modes d’interactions entre Hommes et culture, et aidera à mieux comprendre comment les innovations technologiques, entre autres, transforment le paysage culturel et des médias.
  • Les défis posés par l’éducation dans un monde où la connaissance est mondialisée seront abordés dans « se connecter pour une meilleure formation ». L’éducation des citoyens est cruciale pour le succès d’un pays et l’Expo cherchera à améliorer la qualité de vie par l’éducation en améliorant l’éducation elle-même via la connectivité (meilleure connexion étudiant-professeur, réseaux d’information et de recherche, etc.)
  • La préservation de notre environnement est une question cruciale pour nos générations, et sera abordée dans « se connecter pour un environnement plus pérenne ». L’évolution des conditions climatiques vers des situations extrêmes, le risque de pénurie d’eau potable, l’appauvrissement des sols, le traitement de déchets en croissance exponentielle, une déperdition des ressources naturelles et une réduction de la biodiversité sont autant de défis auxquels doit faire face l’Humanité. L’Expo mettra en perspective les nouvelles solutions qui nous permettent de progresser dans le meilleur respect de notre habitat naturel.

Processus de candidature de Liège Expo 2017

En juin 2011, le Premier Ministre belge a déposé le dossier officiel au Bureau International des Expositions (BIE), à Paris. Le Comité Organisateur de Liège Expo 2017 a ensuite accueilli du 26 au 30 mars 2012 la mission d’enquête du BIE. Cette mission a rassemblé les délégués des États-membres du BIE qui éliront la ville de l’Exposition internationale de 2017. La mission a visité Liège, rencontré les autorités et examiné la candidature en détail. Simon ALEXANDRE, Directeur du CETIC, accompagné des représentants d’universités et d’entreprises belges, a d’ailleurs présente le thème aux délégués du BIE venus à Liège afin d’évaluer la candidature de la Ville à l’Expo.

Forum Scientifique International

Pour positionner Liège stratégiquement aux yeux des délégués du BIE, un forum scientifique international qui les rassemblera sera organisé en septembre 2012 sur le site de la future Expo. Le CETIC contribue au développement du programme de cet événement. De plus amples informations seront bientôt disponibles à ce sujet sur le site du CETIC.

Sélection de la ville de l’Expo 2017

En novembre 2012, la ville organisatrice sera choisie par l’Assemblée Générale du BIE. Chacun des États-membres y dispose d’une voix qui sera déterminante dans le choix du projet proposé par la Belgique.

Liège a déjà reçu le soutien de nombreux acteurs des mondes politique, scientifique, académique, socio-économique, sportif et culturel.

C’est donc portée par tout un pays que Liège, ‘Cité ardente’ au cœur de l’Europe, se donne l’ambition de devenir le miroir du monde.

Brochure d’information sur le thème de Liège Expo 2017.