Objectif de Convergence : démarrage !

Objectif de Convergence : démarrage !

Le CETIC a bâti son programme de recherche en concertation avec les entreprises régionales. Il a choisi ses partenaires académique et d’autres centres de recherches pour mettre en place deux centres d’expertise respectivement en application industrielle des logiciels libres (Cellavi) et en ingénierie et qualité des systèmes (CE-IQS). Les activités de ces deux centres seront menées en collaboration étroite avec le monde industriel et démarrent ce 1er juillet !

Dans le cadre des nouveaux fonds structurels, et en concertation avec la Commission européenne, la Région wallonne a défini deux programmes d’investissement : l’objectif de Convergence qui cible le Hainaut, et le programme Compétitivité-emplois qui cible le reste de la Wallonie. L’ambition de ces programmes est d’assurer le développement de l’économie locale et, en particulier, de créer directement et indirectement des emplois. Pour ce qui concerne les mesures technologiques, ceci doit donc se faire au travers des investissements de recherche qui sont en prise directe avec les besoins des entreprises, et qui doivent pouvoir leur être transférés de la manière la plus efficace possible.

Le CETIC a proposé un portefeuille de projets orienté sur son coeur de compétence, c’est-à-dire les technologies de l’information et de la communication, et simplement appelé portefeuille TIC.

Pour garantir la pertinence économique de sa proposition, le CETIC a commencé par rencontrer une cinquantaine d’entreprises, essentiellement des PME, pour inventorier leurs besoins et identifier les axes de recherches qui pourraient y répondre. Au fil de ces rencontres, le CETIC a étudié avec chaque entreprise son plan de développement stratégique et comment des actions de recherche pourraient le soutenir. De nombreuses entreprises ont joué le jeu et ont déterminé l’impact économique potentiel de la recherche et des transferts technologiques qui en résulteraient. Cet impact a été chiffré en terme d’emplois et de chiffre d’affaire. Les expressions de besoin ont ensuite été recoupées pour mettre l’accent sur les actions les plus porteuses de développement. L’analyse de ces données a permis de fixer le cadre du programme et sa planification dans le temps.
Ensuite, le CETIC a recherché les meilleurs partenaires possibles, apportant les compétences complémentaires requises pour garantir le succès de son programme.

En amont, plusieurs universités de la Communauté Française - FPMs, FUNDP, UCL, ULB, UMH - ont ainsi contribué à la conception du programme et défini leur participation au programme de recherche pour assurer l’excellence scientifique de la proposition. D’autres centres de recherche wallons, CENAERO et MULTITEL, ont également apporté leur expertise dans leurs domaines respectifs pour que le portefeuille de projets soit défini le plus complètement et de la façon la plus cohérente au regard des attentes des entreprises.

La Région wallonne a analysé toutes les multiples propositions reçues. Le portefeuille TIC du CETIC a été distingué par la Région wallonne et son financement assuré.

Le CETIC et ses partenaires se réjouissent de la reconnaissance du travail effectué et ils préparent maintenant le lancement du portefeuille de projets - prévu pour le 1er juillet 2008 - pour assurer le respect de leurs engagements. Ils mettront tout en oeuvre pour qu’il apporte les meilleurs résultats en gardant toujours à l’esprit l’objectif ultime qui doit être le développement économique de la région.