OLDES

des e-services interactifs pour personnes âgées

OLDES

des e-services interactifs pour personnes âgées

Débuté en janvier 2007, le projet OLDES (Older People e-Services at Home) propose de répondre à la problèmatique du suivi médical et social des personnes âgées à domicile. Dans ce cadre, le projet vise à améliorer la qualité de vie des personnes âgées en mettant à leur disposition des versions adaptées des technologies de communication modernes telles que les technologies VOIP (voix via Internet) et en introduisant au sein même de leurs domiciles des moyens technologiques de surveillance de leur santé et de leur comportement.

Introduction

Depuis de nombreuses années nous assistons à un phénomène grandissant de vieillissement de la population provoqué entre autres par la croissance régulière de l’espérance de vie et la diminution de la natalité. Les organismes de soins de santé et d’aides aux personnes âgées ne sont pas en mesure de suivre plusieurs milliers de personnes dans leur vie de tous les jours, que ce soit d’un point de vue médical ou social. En effet, la solution actuelle consiste à téléphoner, au travers de centres d’appel, individuellement à chaque personne pour prendre de ses nouvelles et programmer si nécessaire des interventions en fonction des besoins. Cette situation n’a évidemment pas de sens. De nombreuses grandes villes européennes comptent plus de 30.000 habitants de plus de 75 ans. Or un employé de centre d’appel ne peut contacter qu’en moyenne 35 personnes par jour. La situation est donc ingérable dans les circonstances actuelles. De plus, s’il n’est pas possible de toutes les contacter chaque jour, il est encore moins évident d’organiser des activités régulières qui leur permettraient de sortir de chez elles et de se rencontrer.

C’est pour ces différentes raisons que la Commission européenne a placé l’objectif stratégique 2.6.2 “Assisted Ambiant Living (AAL) for the Ageing Society” à l’ordre des priorités du 6ème Programme Cadre européen. Cet objectif stratégique est défini comme suit :

  • Etendre la période durant laquelle les personnes âgées peuvent vivre de façon indépendante dans leur environnement favori et ceci grâce au support des technologies de l’information et de la communication. Cette recherche cible donc les besoins individuels des personnes âgées, de leurs familles et des médecins plutôt que ceux des institutions de soins de santé. Cela inclut par exemple une assistance aux tâches journalières, un suivi de la santé et des activités ainsi qu’une amélioration de la sûreté et de la sécurité. Cela couvre également les moyens pour améliorer l’accès aux services sociaux, médicaux et d’urgence, et facilite les contacts sociaux de même que l’accès aux divertissements contextuels.
  • Développer pour l’« assisted living » des solutions innovantes basées sur des technologies ICT efficaces au point de vue du coût, fiables, “user friendly” et tenant compte, si possible, des principes de “conception-pour-tous”.

Objectifs

L’objectif du projet OLDES consiste à développer un compagnon digital pour personnes âgées, destiné à rendre plus sûre leur vie à domicile et à leur offrir un moyen de communication agréable.

GIF - 6.8 ko
Architecture du système OLDES

Au travers du système OLDES, les personnes âgées pourront accéder à des services de divertissement interactifs tels que des forums de discussion thématique et ceci grâce à une interface adaptée qui sera développée afin de faciliter l’utilisation du système et de rendre transparentes les technologies de communication mises en oeuvre. Pour rattacher les personnes âgées à des choses bien connues, cette interface sera aussi simple et conviviale qu’un poste de radio permettant par exemple de naviguer aisément entre les différents canaux de discussion. Développé par une société canadienne INK Media, le hardware du compagnon digital, à base de mémoire ROM, répondra au paradigme de Negroponte du PC à 100 euros, donnant la garantie d’un système abordable.

JPEG - 18.3 ko
Compagnon digital OLDES : concept artwork

Pour ces objectifs, des technologies ICT standards seront utilisées.

A côté de l’aspect “divertissement interactif” que va offrir le système OLDES, le second objectif du projet vise à rendre plus sûre la vie des personnes âgées à domicile, leur permettant de vivre plus longtemps dans un lieu qu’elles affectionnent tout particulièrement. Pour ce faire, le projet OLDES va introduire un système novateur de surveillance en temps réel de la santé des personnes âgées. Des appareils médicaux et des capteurs environnementaux communiqueront par technologies sans fil avec le compagnon digital qui relaiera l’information vers les noeuds centraux du système OLDES. Le nombre et le type d’appareils médicaux et de capteurs installés chez les personnes âgées dépendront de leur état de santé et des pathologies éventuelles dont elles souffrent. Au niveau des noeuds centraux, un système expert mettant en oeuvre des algorithmes complexes analysera en permanence les données médicales et comportementales provenant des compagnons digitaux et génèrera des rapports destinés à faciliter la prise de décision des opérateurs surveillant la santé des personnes âgées. Des alarmes seront également générées pour avertir les opérateurs lors de la réception de valeurs anormales des signes vitaux des personnes âgées.

Deux importants pilotes d’une durée de 18 mois chacun vont être réalisés durant le projet afin d’évaluer d’une part la réaction des personnes âgées face à ce nouveau moyen de communication qui est mis à leur disposition et d’autre part l’impact du système OLDES sur les services sociaux et les centres de soins. Le premier pilote se déroulera en Italie dans la ville de Bologne et impliquera un groupe de 100 personnes âgées dont 10 souffrent de maladies cardiaques et requièrent une surveillance particulière. Le second pilote aura lieu en République Tchèque dans la ville de Prague et regroupera 10 personnes âgées souffrant de diabète.

Rôle du CETIC

Dans le cadre de ce projet, le CETIC est leader du groupe de travail ayant trait au développement du système OLDES. Au sein de ce même groupe de travail, le CETIC va développer l’infrastructure de discussion avec canaux thématiques, le système de communication des appareils médicaux et des capteurs avec les compagnons digitaux et va participer au développement de l’interface utilisateur et des protocoles de communication entre les noeuds centraux et les compagnons digitaux.
Grâce à son expertise en Requirements et Specifications, le CETIC va également activement participer à l’inventaire des exigences et à l’élaboration des spécifications techniques du projet.

Kick-off du projet

Le kick-off du projet a eu lieu les 15 et 16 janvier 2007 à Bologne. Plus de quarante personnes ont participé à cet évènement qui a regroupé les différents partenaires du projet. Des représentants officiels de la ville de Bologne, qui participe activement au projet, étaient présents afin d’affirmer leur intérêt pour le projet et les résultats qu’il va générer.

JPEG - 19.2 ko
Meeting dans les locaux de l’administration communale de Bologne
JPEG - 19.8 ko
Meeting dans les locaux de CUP2000