Accueil > FR > Actualités > Blog > Le Centre d’Expertise en Ingénierie et Qualité des Systèmes au service des (...)

Le Centre d’Expertise en Ingénierie et Qualité des Systèmes au service des entreprises

Dans le cadre de l’objectif de Convergence, le CETIC approfondit sa stratégie et ses activités de recherche sur plusieurs thématiques liées à l’ingénierie des systèmes et en étroite collaboration avec des projets industriels wallons. Les activités sont structurées en 5 thématiques clefs traitant des défis communs pour assurer l’ingénierie qualité (évolution, tests, certification,...) et de problématiques particulières à certains domaines (systèmes embarqués et distribués).

Le secteur de l’ingénierie des systèmes est en constante évolution. La généralisation des composantes logicielles enfuies ou distribuées démultiplient les capacités des systèmes mais les rendent également plus complexes à en maîtriser la qualité.

La mission du centre d’Ingénierie et Qualité des Systèmes (CE-IQS) est précisément d’aider les entreprises à répondre à ces défis via des actions de recherche et développement (R&D) ancrées à la fois dans des thématiques clefs mais motivées par les besoins exprimés sur le terrain.

Tout d’abord, si la maîtrise des systèmes progresse globalement grâce aux investissements sur la méthodologie et la qualité, l’évolution des systèmes reste un talon d’Achille. La maîtrise des processus se délite souvent au fur et à mesure des versions successives et des adaptations spécifiques. Ceci fait l’objet d’une première action :

- 1. L’évolution des systèmes sera étudiée par l’approfondissement de l’approche méthodologique et la prise en compte des lignes de produits logiciels. Le centre IQS mettra à disposition des entreprises des méthodes et outils pour conserver et améliorer le contrôle des systèmes tout au long de leur vie.

Ensuite, bien que la qualité des systèmes soit désormais prise en compte en tant que telle dans les processus, elle peine à atteindre des niveaux quantifiables permettant l’alignement entre intervenants et la garantie de niveaux minima. Ceci fait l’objet de deux actions :

- 2. Les stratégies de vérification, validation et d’évaluation de la qualité des systèmes. L’objectif de la thématique est d’améliorer les pratiques en la matière afin de permettre à la fois une réduction des coûts, l’accroissement de la qualité et d’accélérer la mise en production des développements. Les moyens mis en oeuvre mettront en application les méthodes orientées modèles issues de la thématique du développement qui seront combinés avec des méthodes de génération de tests, de couvertures et de réévaluation incrémentale dans un contexte de revalidation.

- 3. La certification des systèmes. Celle-ci est requise dans un nombre croissant d’applications ayant des aspects critiques, notamment en sécurité ou en sûreté de fonctionnement, et ce avec des exigences de niveaux d’assurance de plus en plus strictes. Les normes correspondantes définissent des règles et des critères à respecter pour la réalisation de ces systèmes (ex. les critères communs en sécurité IT, DO-178B en aéronautique). Actuellement, peu de compétences existent en Wallonie en cette matière. Le centre IQS aidera les entreprises à préparer la certification à travers toutes les phases du projet, mais aussi entend vulgariser ces approches pour permettre à des entreprises d’élever leurs pratiques et d’accéder plus facilement à des marchés qui leur apparaissent aujourd’hui fermés. Il défendra aussi les intérêts de nos entreprises au niveau des comités internationaux faisant évoluer les standards. Ces activités seront en outre complétées par des problématiques plus locales notamment relativement à la carte d’identité électronique.

Enfin, les thématiques génériques précédentes sont complétées par des mises en application dans des domaines concrets et sur base de dossiers concrets.

- 4. Systèmes distribués et embarqués Les systèmes informatiques sont de plus en plus interconnectés, car le réseau qu’ils constituent offre plus de fonctions et par là même, plus de valeurs que l’ensemble des systèmes pris
isolément, par exemple :

    • les grilles informatiques qui permettent de disposer de ressources et de performances. Des applications de distribution de fichiers et de backup ont notamment été identifiées.
    • les systèmes embarqués communicants permettent de dépasser les limites de capacités et ouvre des perspectives d’applications communicantes plus intelligentes. Une demande concrète concerne la mise en place de réseaux hétérogènes.
    • les applications à base de services offrent aux entreprises un cadre de haut niveau pour mettre en place des chaînes de traitement collaboratives contribuant à renforcer la performance et l’intégration en un tissu intégré. De nombreuses entreprises sont demandeuses.

- 5. Traitement sémantique de l’information
L’information disponible de manière numérique et produite par les systèmes informatiques représente une masse de connaissances et d’informations qu’il faut pouvoir exploiter de manière efficace. Cette thématique vise à développer les technologies nécessaires à l’exploitation de cette masse d’information en utilisant l’information sémantique - le sens - du contenu des documents pour aider nos entreprises à maîtriser du contenu issu de diverses sources (bases de données, OCR...) et dans divers domaines.

L’accès aux compétences du centre IQS est ouvert à toutes les entreprises wallonnes ayant des besoins en IT. N’hésitez pas à nous contacter au CETIC pour initier un dossier !