Le CETIC défend l’intérêt des entreprises wallonnes en Inde

Inde

Le CETIC défend l’intérêt des entreprises wallonnes en Inde

Inde

Du 25 au 29 mai, 2009, Jean-Christophe Deprez, cordinateur scientific au CETIC, a mené la délégation belge à la scéance pléniaire du sous-comité 7 de l’ISO (JTC1-SC7) à Hyderabad en Inde. Le JTC1/SC7 gére les standards ISO sur l’ingénirie des logiciels et des systèmes. Le cadre du travail entrepris par Jean-Christophe dans le JTC1/SC7 est de s’assurer que les nouveaux standards du sous-comité 7 répondent au contexte des entreprises wallonnes et plus particulièrement celui des PME.

Du 25 au 29 mai, 2009, Jean-Christophe Deprez, coordinateur scientifique au CETIC, a mené la délégation belge à la séance plénière du sous-comité 7 de l’ISO (JTC1/SC7) à Hyderabad en Inde. Le JTC1/SC7 gère les standards ISO sur l’ingénierie des logiciels et des systèmes. Le cadre du travail entrepris par Jean-Christophe dans le JTC1/SC7 est de s’assurer que les nouveaux standards du sous-comité 7 répondent au contexte des entreprises wallonnes et plus particulièrement celui des PME.

Lors de cette réunion, Jean-Christophe a participé activement à 2 groupes de travail :

  • le WG6 qui produit une nouvelle version du standard sur la qualité des logiciels et son évaluation (SQuaRE 25000 - anciennement ISO9126). Le WG6 est fortement influencé par le vieux modèle de développement de logiciel au cycle de vie en cascade. Afin de rendre le standard applicable aux PME, qui caractérisent le tissu wallon, Jean-Christophe s’attache à ce que le nouveau standard puisse aussi être applicable aux logiciels développés avec des méthodes agiles ainsi qu’aux logiciels développés avec une philosophie libres ou « open source ».
  • le WG24 qui élabore la première version d’un standard sur les processus appropriés au développement de logiciels dans les très petites entreprises (ISO29110). Actuellement, les modèles de processus sont adaptés aux grosses entreprises, leur lourdeur les rendent inapplicables dans les petites structures. Le groupe de travail 24 a donc la tâche de sélectionner des parties de standards existants et d’en créer des profils adaptées aux TPE. En revanche, l’influence de certains pays où le gouvernement sponsorise plus facilement la démarche qualité entrepris par les petites structures implique que le profile proposé actuellement est déjà trop gonflés pour être applicable directement par la plus part de TPE wallonnes. Jean-Christophe a donc entrepris la création d’un profile de base plus approprié aux TPE wallonnes.

Les deux standards sont en cours d’élaboration depuis plus de 2 ans et certaines parties sont déjà quasi finalisées. En revanche, les débats internes au JTC1/SC7 et ensuite la procédure de publication de standards ISO impliquent une attente supplémentaire de 1 an au minimum avant la parution de ces standards sur le marché. Grâce à son implication dans le JTC1/SC7, le CETIC peut néanmoins déjà conseiller et guider les entreprises wallonnes en rapport à ces futurs standards.