Accueil > FR > Actualités > Agenda > Langage de programmation orienté objet (Pharo)


Langage de programmation orienté objet (Pharo)

Séance montoise des Jeudis du Libre de Belgique

La prochaine séance montoise des Jeudis du Libre de Belgique se déroulera le jeudi 19 février 2015. Le sujet de cette séance sera Pharo (langage de programmation orienté objet).

Le sujet de cette séance : Live programming, langage de programmation, Web
Public : développeurs – étudiants – académiques
L’animateur conférencier : Stéphane Ducasse (INRIA RMoD Team, Lille)
Lieu de cette séance : Université de Mons, Campus Plaine de Nimy, avenue Maistriau, Grands Amphithéâtres, Auditoire Curie (cf. ce plan sur le site de l’UMONS, ou la carte OSM).

La participation sera gratuite et ne nécessitera que votre inscription nominative, de préférence préalable, ou à l’entrée de la séance. Merci d’indiquer votre intention en vous inscrivant via la page http://jeudisdulibre.fikket.com/. La séance sera suivie d’un verre de l’amitié.

Les Jeudis du Libre à Mons bénéficient aussi du soutien de quelques partenaires : CETIC, Normation, OpenSides, MeaWeb, NextLab, Phonoid et Creative Monkeys.

Si vous êtes intéressé(e) par ce cycle mensuel, n’hésitez pas à consulter l’agenda et à vous inscrire sur la liste de diffusion afin de recevoir systématiquement les annonces.

Pour rappel, les Jeudis du Libre se veulent des espaces d’échanges autour de thématiques des Logiciels Libres. Les rencontres montoises se déroulent chaque troisième jeudi du mois, et sont organisées dans des locaux et en collaboration avec des Hautes Écoles et Facultés Universitaires montoises impliquées dans les formations d’informaticiens (UMONS, HEH et Condorcet), et avec le concours de l’A.S.B.L. LoLiGrUB, active dans la promotion des logiciels libres.

Description : Pharo est un langage pur objet dynamiquement typé et réflexif. Il est inspiré de Smalltalk mais Pharo veut ré-inventer Smalltalk. Par exemple, la version 4.0 de Pharo contient un nouveau compilateur qui offre la possibilité d’avoir des variables d’instances de première classe. Un nouveau protocole réflexif est en gestation ainsi qu’un système de modules. Nous bootstrappons Pharo complètement et nous sommes capable d’avoir un noyau complet en 11k. Pharo offre du live programming.