Accueil > FR > Actualités > Communiqués de presse > L’expertise du CETIC en Critères Communs en œuvre dans l’approbation d’un (...)


L’expertise du CETIC en Critères Communs en œuvre dans l’approbation d’un produit de cryptographie de Thales Alenia Space ETCA par l’Autorité Nationale de Sécurité (A.N.S.)

Sécurité selon de la norme Critères Communs

Bruxelles, le 4 février 2009 – Le ministre des Affaires étrangères Karel De Gucht accompagné du Président de l’Autorité Nationale de Sécurité ont reçu, lors d’une réception au Palais d’Egmont, des représentants des différentes administrations fédérales afin de célébrer la remise de la première attestation d’approbation d’un produit-IT belge, développé par la société Thales Alenia Space, pour le codage de données classifiées. Approbation rendue possible par l’intervention du CETIC qui a évalué la cible de sécurité selon la norme Critères Communs (ISO/IEC 15408).

L’approbation de ce produit de cryptage est le résultat d’un processus complexe dans lequel l’intervention du CETIC a été sollicitée par la société Thales Alenia Space. Ainsi, une des premières étapes a consisté en l’évaluation par le CETIC de la cible de sécurité, qui est le document décrivant le produit à certifier et les exigences de sécurité qui y sont relatives selon la norme des Critères Communs (ISO/CEI 15408). A l’issue du processus d’évaluation, la qualité du document a été confirmée en termes de description précise du périmètre du produit, des menaces qui peuvent l’affecter, des objectifs de sécurité à réaliser pour les contrer et de la manière dont ces objectifs sont atteints.

Ce travail d’évaluation constitue un pas important vers la réalisation d’un objectif stratégique du CETIC qui est de développer une activité d’évaluateur des Critères Communs, à l’instar des centres d’évaluation de la sécurité des technologies de l’information français (CESTI en abrégé). Ce rôle d’évaluateur est dans la logique et la continuité des activités actuelles du CETIC en matière de sécurité et de qualité des systèmes d’information.

Au niveau belge, cette première approbation est un signal très positif donné aux experts en sécurité concernant la volonté de l’Etat de se doter d’une procédure de certification, appelée schéma de certification, pour les produits technologiques sensibles en matière de sécurité. Actuellement, les sociétés belges productrices de ce type de technologies, comme Thales Alenia Space, sont obligées de recourir à des centres d’évaluation étrangers pour obtenir une certification critère commun. Ce point est également gênant pour des produits hautement sensibles déployés au sein de l’Etat Belge.

A ce stade, l’approbation délivrée ne constitue pas encore une certification à proprement parler étant donné l’absence d’un accord mutuel de reconnaissance, le « Common Criteria Recognition Agreement » (CCRA), entre la Belgique et les autres membres signataires. Néanmoins, elle pose les premières pierres du schéma belge de certification et confirme l’A.N.S. dans le rôle d’autorité de certification. Elle ouvre également au CETIC des perspectives d’activités en tant que premier centre d’évaluation belge.

A plus long terme, il faut espérer que cette initiative débouchera effectivement sur la signature du CCRA et sur la mise en place attendue par les experts en sécurité du schéma belge de certification des Critères Communs réduisant ainsi le recours à des experts étrangers par nos entreprises productrices de technologies et leur permettant, aussi, d’aborder de nouveaux marchés, restreints par la certification, à des coûts plus abordables.

A propos du CETIC

Spécialisé dans les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), le CETIC se positionne en tant que centre de recherche en soutien technologique des entreprises, dans les domaines du génie logiciel et des systèmes distribués et embarqués. Le CETIC a été créé en 2001 à l’initiative de la Faculté Polytechnique de Mons, des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix de Namur et de l’Université Catholique de Louvain. Implanté au coeur de la Région wallonne, sur l’Aéropole de Charleroi, le CETIC compte actuellement plus d’une trentaine d’ingénieurs et s’est bâti une renommée internationale notamment dans les programmes-cadres européens de R&D (FP6 et 7).

Pour plus d’informations : Contact Presse

A propos de Thales Alenia Space en Belgique

Thales Alenia Space est représentée par ses filiales Thales Alenia Space ETCA et Thales Alenia Space Antwerp.

Thales Alenia Space ETCA est le plus important constructeur belge d’électronique spatiale. En Europe, cette société est n°1 en alimentations électriques pour satellites et pour les unités de commande du lanceur de satellites Ariane 5. Elle est aussi active dans les télécommunications et la sécurité. Près de 650 personnes travaillent sur son site de Mont-sur-Marchienne. Thales Alenia Space Antwerp est active dans la télécommunication par satellite et emploie environ 50 personnes à Hoboken.

Pour plus d’informations : www.thalesaleniaspace.com