IoT : déploiement de LoRa en Belgique

Workshop IoT.be, le 18/02/2016

IoT : déploiement de LoRa en Belgique

Workshop IoT.be, le 18/02/2016

La révolution de l’internet des objets (IoT) est en marche. Les objets connectés se multiplient dans notre quotidien, dans les entreprises, et les besoins en communication sont en train d’exploser. Le CETIC développe son expertise dans le domaine de l’Internet des Objets et réalise des use cases sur la technologie LoRa, qui est en cours de déploiement sur le territoire national par Proximus.

Les technologies LPWAN (Low Power Wide Area Network) permettent la communication de nombreux objets connectés au sein de réseaux de couverture nationale et internationale. Ces réseaux ont pour vocation de compléter les réseaux 3G/4G pour les objets connectés (data) en offrant des coûts de communication et des consommations électriques bien plus réduits, au prix de débits et de volumes échangés plus limités.
Ils sont donc particulièrement bien adaptés aux réseaux Machine-2-Machine (M2M) dont généralement les capteurs remontent des informations simples, comme par exemple la valeur d’un compteur électrique (quelques octets). La faible consommation électrique permet par ailleurs de déployer des capteurs sur batterie avec une grande durée de vie.

En particulier, en Belgique, les réseaux LoRa et Sigfox sont en cours de déploiement, l’un opéré par Proximus, le second par Engie. Ces réseaux seront intégrés au sein des alliances LoRaWan et Sigfox, garantissant le roaming au niveau international.

Le CETIC a récemment eu l’occasion de participer à un workshop organisé par Proximus.

La solution mise à disposition par Proximus est la suivante :

  • infrastructure télécom bas débit couvrant pour l’instant une bonne moitié du territoire belge
  • un kit de développement LoRa permettant aux développeurs de prendre la main sur cette nouvelle technologie
  • l’accès à plusieurs plateformes dans le Cloud, permettant de stocker les données provenant des capteurs, dont AllThingsTalk.

Le workshop, organisé dans le cadre du dernier Tech Startups Day, avait pour but de mettre en oeuvre la technologie sur des cas pratiques (entre autres prise de mesure de la température, du taux d’humidité, de la pression et lancer une l’alerte visant à améliorer le suivi de conteneurs de produits frais).

Le CETIC mène une veille active sur ces technologies, de manière à valider leurs performances en situation réelle, d’évaluer les environnements de développement pour anticiper les demandes des entreprises et les préparer à exploiter ces technologies dès qu’elles seront officiellement disponibles.