Accueil > Archives > Expertises > Ingénierie des exigences et Modélisation métier > Ingénierie dirigée par les modèles    (FR)

Ingénierie dirigée par les modèles

De nos jours, le développement logiciel repose de plus en plus dans l’utilisation de modèles, qu’il s’agisse de système d’information d’entreprises (utilisation de modèles de processus métiers, UML...) ou de système de contrôle critiques (avec l’utilisation de modèles plus rigoureux permettant un traitement mathématique formel). Ces modèles peuvent intervenir à divers stade : modèles des exigences, des spécifications, architecture (model-driven architecture), test (model-based testing) et être assemblé pour former une chaîne de transformations.

Les sociétés réalisant des développement IT considèrent de plus en plus de tels modèles parce qu’ils permettent

  • de maitriser la complexité croissante
  • d’automatiser certaines parties du développement
  • de détecter plus facilement et plus tôt des erreurs
  • de disposer d’une meilleure traçabilité
  • de mieux répondre aux exigences de certification
  • d’augmenter la réutilisabilité
    Il y a cependant un coût lié à l’apprentissage de la notation, au temps de modélisation, au déploiement des outils associés

Le département SSE dispose d’une expertise pointue sur tout le spectre des langages de modélisation, depuis des modèles légers (tels qu’UML, BPMN) jusqu’à des systèmes de notations formels (Promela, Event-B, AADL...).

Le département maîtrise également de nombreux outils de modélisation (voir labo de génie logiciel) et est régulièrement amené à conseiller les entreprises en la matière.

Services liés à la modélisation. La démarche de modélisation du système ou du logiciel est sous-jacente à de nombreuses activités. Le CETIC est régulièrement amené à aider les entreprises dans :

  • la modélisation de leur processus métier, généralement en amont de l’élaboration d’un cahier de charges (modèles d’activité, BPMN, EPC...)
  • la modélisation avancée de workflow dans des fins d’exécution sur des plateformes SOA ou d’enactment
  • la mise en oeuvre d’un cadre outillé de modélisation métier notamment dans un contexte d’architecture d’entreprise (modèles d’objectifs, workflow, architectures fonctionnelles, schémas de déploiements...)
  • la modélisation d’aspects spécifiques d’un logiciel à des fins spécifiques, typiquement dans une démarche de transformation de modèles (technologies ATL, QVT, ASF+SDF...) avec comme objectif de générer des artefacts spécifiques : modèles de données, jeux de tests, etc.