Hyper-connecté mais qui tire les ficelles ?

Regional-IT

"[...] Certes les objets et équipements connectés peuvent, de par leur multitude, “démultiplier les capacités de communications entre personnes et objets et, dès lors, rendre potentiellement les choix plus intelligents mais”, souligne Philippe Drugmand, responsable du département R&D au CETIC, “ce dialogue plus riche s’accompagne d’une perte de contrôle”.[...]"