Evaluation conjointe de l’accessibilité physique et numérique

Evaluation conjointe de l’accessibilité physique et numérique

Profil Etudiant en fin de bac en informatique ou en cours de master
Prérequis Bonnes notions de programmation web, base de données, affinité pour le domaine de l’accessibilité
Durée min 12 semaines, ampleur du travail modulée en fonction de la durée

Contexte

On distingue 2 types d’accessibilité :

  • physique : il s’agit de la facilité d’entrer, circuler et utiliser des équipements et services au sein d’un bâtiment (commerce, musée, cinéma, chambre d’hôtel, etc). Des obstacles classiques sont des pentes/escalier (pour les personnes en chaise roulantes), la signalétique visuelles pour les personnes aveugles/malvoyante, les annonces audio/les interactions orales pour les personnes sourdes
  • numérique (ou digitale) : il s’agit de la facilité d’accéder à l’information via une interface informatique, typiquement pour accéder à du contenu web. Les principaux obstacles sont la structure de la page et la présence d’images pour les personnes aveugles, la tailles des polices et contrastes pour les pour les personnes malvoyantes, la présence d’audio pour les personnes sourdes.

Un mémoire récent réalisé en collaboration avec l’UCL a réalisé une première évaluation des niveaux actuels d’accessibilité. Le résultat illustré à la figure suivante montre un lien émergeant entre les 2 types d’accessibilité.

De nombreux aspects de la navigation dans notre monde physique sont maintenant disponibles par voie électronique : cartes, rues, horaires, points d’intérêt, etc. Ce « clone numérique » est toujours plus complet et précis, ce qui rend possible des scénarios d’interaction intéressants entre le monde physique et numérique dans le but d’améliorer l’accessibilité pour tous et en particulier pour les personnes à mobilité réduite.

Travail à réaliser

Le travail visera à réaliser une collecte de données de plus grand envergure que celle limitée réalisée à ce stade. Il s’agira d’automatiser la collecte de données et de croiser des données issues de plusieurs sources concernant les 2 types d’accessibilité.

Les tâches seront globalement les suivantes

  • familiarisation avec les 2 types d’accessibilité en collaboration avec des experts du domaine (Access-i et Anysurfer)
  • qualification des sources de données à utiliser et mise au point du protocole de consolidation (physique <-> numérique)
  • implémentation des mécanismes de collecte de données et validation par source
  • consolidation et participation à l’interprétation des données
  • affinements itératif

Informations complémentaires

Le travail se fera au sein du département SSE et en collaboration avec l’UCL (équipe du Pr. Vanderdonckt à la Louvain School of Management) ainsi que des experts des associations CAWAB (en particulier Access-i) et Anysurfer. Il permettra à l’étudiant d’acquérir des connaissances utiles dans les 2 types d’accessibilité.

Références

  • C. Ponsard, V. Snoeck, Unlocking Physical World Accessibility through ICT : A SWOT Analysis. Proc. of ICCHP’2014
  • C. Ponsard et al, A Mobile Travel Companion Based on Open Accessibility Data, Proc. of ICCHP’2016.
  • J. Vanderdonckt, A. Beirekdar, Automated Web Evaluation by Guideline Review, Journal of Web Engineering, Vol. 4, No. 2, 2005, pp. 102-117.
  • Access-I : http://www.access-i.be
  • Web Accessibility Initiative https://www.w3.org/WAI
  • AnySurfer http://www.anysurfer.be