Dette technique et qualité logicielle

Business & Technology Club de l’Infopole Cluster TIC

Vous l’ignorez peut-être mais tout développement logiciel est affecté d’une dette technique liée à divers défauts de qualité ! Quel est l’origine de cette dette ? Comment la mesurer ? Comment en limiter l’impact sur votre business et la garder sous contrôle ? Ces questions seront abordée lors du prochain business club Infopole

Dette technique et qualité logicielle

Business & Technology Club de l’Infopole Cluster TIC

Vous l’ignorez peut-être mais tout développement logiciel est affecté d’une dette technique liée à divers défauts de qualité ! Quel est l’origine de cette dette ? Comment la mesurer ? Comment en limiter l’impact sur votre business et la garder sous contrôle ? Ces questions seront abordée lors du prochain business club Infopole

L’INFOPOLE en collaboration avec le CETIC, le réseau LIEU et Digital Wallonia vous invite à ce workshop durant lequel sera abordé le sujet de la dette technique et de la qualité logicielle. Du point de vue recherche et innovation au point de vue use case business, vous aurez l’occasion de confronter votre vision aux retours d’expérience d’entrepreneurs et experts d’horizons divers.

La dette technique est un concept mis en avant par Ward Cunningham en 1992.

Lorsque vous développez ou faites développer un logiciel, certaines décisions qui affectent négativement la qualité du code source sont prises : choix d’une librairie non standard, manque ou absence de tests pour pouvoir respecter les délais imposés,... L’ensemble des corrections nécessaires pour satisfaire les préconisations en matière de bonne programmation est appelé dette technique.

Vous pouvez choisir d’apporter les corrections maintenant, auquel cas vous remboursez votre dette technique. Vous pouvez aussi choisir de ne rien faire mais, comme pour une dette financière, les intérêts augmentent avec le temps et vous devrez rembourser davantage. Bien entendu qui parle de dette, parle d’argent. Le concept de dette technique est un moyen simple de fixer un coût à la non-qualité des développements logiciels.

Source : https://www.cetic.be/Comment-rembourser-votre-dette

Venez découvrir comment maîtriser votre dette technique grâce aux retours d’expérience et à la vision d’experts, d’entrepreneurs et de chercheurs.

Programme

  • 09h00 : Accueil
  • 09h15 : Mot de bienvenue et tour de table des membres du Cluster TIC INFOPOLE
  • 09h30 : Dette technique et qualité logicielle - Christophe Ponsard, CETIC
    • Qu’est-ce que c’est ?
    • Quels risques pour mon entreprise ?
    • Comment la gérer grâce à la qualité logicielle ?
    • Quels sont les critères, indicateurs et actions pour assurer la qualité d’un logiciel ?
  • 10h10 : Pause
  • 10h25 : Retours d’expérience
    • 1. Use Case Digital Attraxion - Evaluation et support de startup par le prisme de la qualité Logicielle - Jérémy Grandclaudon, CETIC
    • 2 Use case Digital Orthopaedics - Benjamin Blampain, Ankaroo
    • 3 Use case Deuse - Maxime Deuse, deuse software & data engineering
  • 11h35 : Démo : Quels sont les outils qui peuvent m’aider et comment les utiliser ? - Raphaël Dehousse, Data Fellas
  • 12h00 : Networking lunch
  • 13h00 : Fin

Infos pratiques

Quand ? Le mardi 19 février de 09h00 à 13h00

Où ? CETIC - Avenue Jean Mermoz 28, 6041 Charleroi

Niveaux de maturité numérique requis :

  • Niveau III : spécialistes et expertise métier interne, projets de développement
  • Niveau IV : expertise interne et ressources R&D, projets de recherche

Combien ?

  • Membre INFOPOLE : 35 € HTVA/pers
  • Membre Pôles et Clusters/Agoria/UWE : 80 € HTVA/pers
  • Non-membres : 120 € HTVA/pers

ATTENTION : Le nombre de places est limité et fonctionne sur le principe du premier arrivé premier servi.