Analyse comparative d’outils permettant de tester le déploiement automatisé.

Proposition de stage ou de mémoire

Analyse comparative d’outils permettant de tester le déploiement automatisé.

Proposition de stage ou de mémoire

Profil Etudiant(e) niveau fin de bac ou master.
Prérequis Connaissance de Linux, de Git et de l’anglais écrit technique.

Des connaissances relatives aux outils de gestion de configurations et de déploiement d’applications (Ansible, Puppet, Chef, etc.) sont un plus.

Des connaissances de LaTeX, Markdown sont également un plus.

Durée Minimum 12 semaines.

Contexte

Dans le but de déployer des applications plus aisément (sur des infrastructures de cloud privées et publiques comme OpenStack ou Amazon Web Services par exemple), un certain nombre d’outils permettent de scripter et d’automatiser les déploiements et les configurations des services. (Ansible, Chef, Puppet, etc)
L’utilisation d’un tel outil permet de décrire une application (composée d’un ensemble de services) sous forme de code/scripts, et de rejouer son installation à partir de machines vierges, sans avoir à se connecter sur chaque machine, ni à éditer manuellement les fichiers de configuration.
Créer ces fichiers de déploiement automatique n’est pas trivial, tester le bon déroulement de ces scripts de déploiement et vérifier que le server est bien configuré, l’est encore moins.
Un certain nombre d’outils permettent de tester le bon déroulement du déploiement : Serverspec, Inspec, Testinfra ou encore Terratest.

Travail à réaliser

La première partie du stage consiste à établir un état de l’art des diverses technologies, les comparer, évaluer les situations dans lesquelles elles se distinguent.
Suite à cette évaluation, un outil est choisi pour procéder à des tests de déploiements sur des infrastructures de cloud IaaS.
Une étude de cas industrielle est alors réalisée, et l’outil devra être intégré dans un processus d’intégration continue.
Enfin, le stage se termine par une documentation détaillée et une présentation devant les chercheurs du CETIC.
En fonction des résultats et de l’implication du stagiaire, une possible publication des résultats pourra être envisagée : article scientifique, article de blog, ...

Encadrement

L’entièreté du travail sera encadré. La ou le stagiaire utilisera une plateforme de développement permettant le suivi constant de ses progrès. Elle / il devra également faire preuve d’autonomie et d’esprit innovant.

Contact : Alexandre Nuttinck (alexandre.nuttinck@cetic.be)